<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Reconnue d'utilité publique en 1987, la Fondation Napoléon encourage la recherche
en Histoire des périodes napoléoniennes, du Consulat, du Premier et du Second Empire,
favorise l'accès aux connaissances, et participe à la sauvegarde du patrimoine napoléonien.


anglegauche angledroit
 
 

PARTENARIATS SCIENTIFIQUES

Dans le cadre de sa mission d’encouragement et de soutien des études historiques sur les deux Empires napoléoniens, la Fondation Napoléon conduit depuis 2000 une politique de partenariats avec de grandes institutions et des centres de recherche en France et à l’étranger.


PARTENARIAT AVEC L'INSTITUT CATHOLIQUE D'ÉTUDES SUPÉRIEURES (La Roche-sur-Yon)

La Fondation Napoléon et l'Institut catholique d'études supérieures (ICES), en partenariat avec la Ville de La Roche-sur-Yon, le Conseil général de la Vendée, le Centre Vendéen de Recherche Historique (CVRH), créent la Chaire Napoléon. Le protocole d'accord entre les cinq partenaires est signé le mardi 2 décembre à 17h au Haras de la Vendée, pour une durée de trois ans renouvelable par tacite reconduction.

Une Journée d'études sera organisée chaque année à l'ICES, journée dont les actes seront publiés dans Napoleonica.La Revue, éditée en ligne par la Fondation Napoléon. Par ailleurs, deux à trois conférences annuelles seront proposées, gratuitement, pour les étudiants et un public plus large. La Bibliothèque de la Fondation Napoléon accordera un accueil privilégié aux professeurs et aux étudiants de l'ICES. Ces derniers pourront postuler aux Bourses d'études décernées chaque année par la Fondation Napoléon. Enfin, la Fondation Napoléon mettra à disposition de la Chaire Napoléon ses collections pour des expositions.
Le CVRH apportera son appui et sa caution scientifiques aux travaux entrepris dans le cadre de la Chaire Napoléon, et mettra à disposition son réseau pour faciliter les contacts avec des professeurs, des conférenciers ou intervenants nécessaires à l'activité et à la vitalité de la Chaire Napoléon. Le CVRH pourra aider les étudiants dans leurs travaux de recherche, et publier, après examen, ces travaux sous forme d'articles dans "Recherches vendéennes" ; les meilleures recherches pourront être proposées en vue d'une publication éditoriale.
La Ville de La Roche-sur-Yon intègrera dans son programme d'activités culturelles celles initiées par la Chaire Napoléon, et mobilisera les supports éditoriaux dont elle dispose ou auxquels elle a accès pour faire connaître les journées d'études et conférences pour que les habitants puissent y participer. De même, le Conseil général de la Vendée participera à la promotion des activités culturelles initiées par la Chaire Napoléon.

L'intérêt de la Roche sur-Yon pour l'histoire du Consulat et des deux Empires, s'inscrit dans une tradition historique forte. En 1804, Napoléon Ier décidait de transférer le chef-lieu du département de Fontenay-le-Comte vers le petit bourg de 600 habitants de La Roche-Sur-Yon, lieu stratégique au coeur d'un département, en pleine pacification après la guerre de Vendée. Le coeur historique de la ville reste fortement marqué par son identité urbaine originelle dessinée sur un mode militaire sous l'Empire.

La conférence inaugurale de la Chaire Napoléon sera prononcée, le 3 décembre 2014, par le professeur Jean Tulard, de l'Institut.
Pour marquer le début de cette Chaire, une exposition de livres précieux aux armes des principales personnalités de l'Empire, issus de la collection de la Fondation Napoléon, sera également organisée à la bibliothèque universitaire, du 3 au 17 décembre 2014.


PARTENARIAT AVEC LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE (Paris)

MM. Lentz (Fondation Napoléon) et Racine (BnF) Le 5 février 2014, Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon, représentant M. Victor-André Masséna, président de la Fondation Napoléon, absent, accueillait M. Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France, à la Fondation Napoléon, afin de procéder à la signature d'une convention de coopération documentaire et numérique entre ces deux institutions, dont les missions de défense du patrimoine et de diffusion des connaissances se rejoignent et se complètent.


PARTENARIAT AVEC LE MUSÉE DE L'ARMÉE (Paris)

M. Massena (Fondation Napoléon) et Général Bresse (Musée de l'Armée) Le 6 avril 2010, M. Victor-André Masséna, prince d'Essling, président de la Fondation Napoléon, et le général Robert Bresse, directeur du Musée de l'Armée, ont signé une convention qui lie les deux établissements et organise pour l'avenir leurs collaborations.
Dans le cadre de cette convention, le Musée et la Fondation conviennent qu'ils continueront à unir leurs compétences pour organiser ensemble : des événements et notamment des expositions, des échanges scientifiques et, en général, toute action favorable au développement de l'histoire napoléonienne et de l'intérêt du plus large public. Les signataires favoriseront notamment les recherches des historiens et des particuliers travaillant sur les périodes impériales, notamment par un accord entre leurs centres de documentation. Ils réfléchiront aussi à des sujets de recherche et de publication communs. Un Comité de suivi sera rapidement mis en place.


PARTENARIAT INSTITUTIONNEL AVEC LA PROVINCE D'ALESSANDRIA (Italie)

La Fondation Napoléon et la province d'Alessandria ont signé un partenariat en vue d'une collaboration scientifique et muséographique. Ainsi des articles issus du Centre d'études napoléoniennes d'Alessandria seront régulièrement publiés dans la revue d'histoire internationale de la Fondation Napoléon, Napoleonica. La Revue, tandis que la Fondation Napoléon participe aux réflexions du comité scientique réuni pour le nouveau musée de la Bataille de Marengo, ou Musée de Marengo. La ré-ouverture du musée et la construction de la Pyramide font partie des projets que la Fondation Napoléon soutient dans le cadre de ses missions de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine napoléonien, et d'encouragement des études napoléoniennes à travers le monde.

Pour en savoir plus sur ce partenariat, consultez notre article.


UN PARTENARIAT PHARE AVEC L’INSTITUT SUR NAPOLÉON ET LA RÉVOLUTION FRANCAISE, DE L’UNIVERSITÉ DE L’ÉTAT DE FLORIDE (États-Unis)

Depuis plusieurs années, la Fondation Napoléon a tissé des relations étroites avec « the Institute on Napoleon and the French Revolution » de l’Université d’État de Floride à Tallahassee. En septembre 2007, un accord général de partenariat a été signé entre les deux institutions.

http://www.fsu.edu/~history/Gfx/napoleon.gifIl prévoit que dans le cadre de leurs activités de recherche historique et de diffusion de l’histoire napoléonienne sous toutes ses formes, les deux organismes développeront leurs collaborations scientifiques et mettront en commun, autant que faire se pourra, leurs moyens en vue de favoriser et de diffuser les travaux historiques sur l’époque napoléonienne. Ils uniront leurs moyens et leurs compétences notamment pour organiser :

  • des événements en commun tels des conférences, colloques, rencontres historiques ;
  • des échanges scientifiques comme des collaborations sur des recherches, des publications, des contacts entre bibliothécaires et bibliothèques ;
  • des accueils d’étudiants en leur accordant des facilités pour poursuivre leurs travaux, voire en réfléchissant à la possibilité de mettre en place des bourses d’études et une formation postdoctorale ; et toute autre action commune favorable à l’objet de la convention.

Par ailleurs, la Fondation Napoléon et l' « Institute on Napoleon and the French Revolution » s’engagent à :

  • réserver un accueil particulier aux étudiants de la Florida State University et aux chercheurs de la Fondation Napoléon, notamment en leur facilitant l’accès à la Bibliothèque d’Etudes et de Recherches (Fondation Napoléon) et à la Napoleon Collection (Strozier Library, Florida State University) ;
  • mettre sur pied dans une forme à déterminer des relations régulières entre bibliothécaires, sous forme de recherches bibliographiques ou d’échanges d’information ;
  • promouvoir l’activité de l’« Institute on Napoleon and the French Revolution » sur le site www.napoleon.org et promouvoir l'activité de la Fondation Napoléon sur le site http://www.fsu.edu/napoleon/

Pour toutes informations complémentaires, contactez Peter Hicks, chargé des relations internationales à la Fondation Napoléon, à hicks(@)napoleon.org ou Irène Delage, responsable du Service de Documentation et des Nouvelles technologies à delage(@)napoleon.org

 

 

 
 
 

Retour page d'Accueil

Retour page de Section

Imprimer

 
 
 

Haut de page

 
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800