Livres numériques, documents numérisés, brochures numérisées, provenant de la Bibliothèque de la Fondation Napoléon : voir les nouveautés !
IN ENGLISH

Reconnue d'utilité publique en 1987, la Fondation Napoléon encourage la recherche
en Histoire des périodes napoléoniennes, du Consulat, du Premier et du Second Empire,
favorise l'accès aux connaissances, et participe à la sauvegarde du patrimoine napoléonien.


anglegauche angledroit
 
 

GRAND PRIX 2007

GRAND PRIX DU JURY et PRIX PREMIER EMPIRE 2007

Le prix de la gloire, Napoléon et l'argent, par Pierre Branda
Paris : Editions Fayard

Avec sa redingote grise et son petit chapeau, Napoléon passe pour un personnage empreint d'une grande simplicité et peu vénal. Rien de commun entre lui et le « vil métal » qui corrompt et déshonore les hommes. Et pourtant l'argent fut le compagnon de route. Ne pas en tenir compte serait oublier que la Révolution française, à laquelle il devait tout, était la conséquence directe d'une crise financière que l'Ancien Régime n'avait pas su maîtriser. Ce serait ignorer que la faillite du papier-monnaie fut l'un des facteurs principaux du discrédit du Directoire et qu'indirectement elle favorisa l'avènement d'un sabre capable de rétablir l'ordre. Ce serait méconnaître que des expéditions militaires décidées ou conduites par Bonaparte l'ont été pour des raisons économiques (Italie, Saint-Domingue) ou ont échoué notamment à cause d'une cruelle insuffisance de moyens (Egypte). Mais ce serait aussi ne pas mesurer à sa juste valeur le redressement financier qui a consolidé le régime consulaire. Et si l'on en revient à l'épopée, nier le poids de l'argent serait passé sous silence l'incroyable défi relevé par Napoléon : financer quinze années de guerres sans provoquer la faillite de l'Etat alors que, deux décennies plus tôt, la guerre d'indépendance américaine, pourtant modeste sur le plan militaire, avait suffi à mettre à genoux une monarchie millénaire.

Retrouvez l'interview exclusive de Pierre Branda, donnée à l'occasion de la parution de son ouvrage.


PRIX DU LIVRE NON FRANCOPHONE 2007

Defying Napoleon, par Thomas Munch-Petersen
Londres : Sutton Publishing

Cette étude est la seule à ce jour à porter exclusivement sur le bombardement de Copenhague par les Anglais en 1807. De plus en envisageant le point de vue des acteurs danois mais aussi français et russes, le professeur Munch-Petersen, du département d'Histoire scandinave de l'University College de Londres, tenait à replacer ainsi l'attaque anglaise dans un contexte plus large de guerre européenne, de la mer Baltique à la Méditerranée. Si les relations entre l'Angleterre et le Danemark s'étaient détériorées depuis plusieurs mois, c'est en effet la nouvelle alliance signée en juillet 1807 à Tilsit entre la France et la Russie qui poussa l'Angleterre à attaquer le Danemark.


PRIX SPECIAL DU JURY 2007

Bernard et Danielle QUINTIN, pour l'ensemble de leur œuvre :

Dictionnaire des colonels de Napoléon
(1996, Editions SPM)

Consacré aux colonels de l'Armée de Terre française sous le Premier Empire, ce dictionnaire répertorie 1574 colonels et adjudants commandants en activité. Ces analysent permettent de dégager un certain nombre d'indications d'ordre général sur leur répartition entre les différentes armes, leur origine géographique, militaire et sociale, leur nomination, leur devenir après la chute de l'Empire, les fonctions parlementaires ou ministérielles exercées par certains d'entre eux, les récompenses qui leur ont été accordées, leur décès, leur sépulture.

Dictionnaire des capitaines de vaisseaux de Napoléon
(2003, Editions SPM)

Un ouvrage de référence pour tous les chercheurs : consacré aux capitaines de vaisseaux de la Marine de l'Etat sous l'Empire, ce dictionnaire présente les éléments biographiques et de carrière de 194 officiers de marine, dont les noms sont le plus souvent oubliés de l'Histoire, en raison des revers que connût la Marine à cette époque. Tableaux des origines géographiques, des professions et des fonctions politiques, récompenses, titres de noblesse, sanctions, etc.: les notices sont précédées d'une fort utile étude prosopographique.

Austerlitz, 2 décembre 1805 : dictionnaire biographique des soldats de Napoléon tombés au champ d'honneur
(2004, Archives et Cultures Editions)
Dictionnaire biographique des officiers, sous-officiers et soldats tués ou mortellement blessés à Austerlitz, soit 1 537 hommes. Un ouvrage de travail indispensable.

Dictionnaire des soldats français morts à la bataille d'Eylau
(2006, Archives et Cultures Editions)

Après un rappel complet de la campagne de Pologne sur janvier et février 1807, des forces en présence et des différentes phases de la bataille d'Eylau, les auteurs ont patiemment établi le dictionnaire biographique de tous les soldats de la Grande Armée emportés par cette sanglante victoire. Pour chacun sont mentionnés la date et le lieu de naissance, les circonstances de son décès ainsi que son parcours militaire. De nombreuses annexes avec, entre autres, l'index des morts d'Eylau par départements complètent ce travail d'envergure. Un dictionnaire-hommage pour perpétuer le souvenir de ces hommes qui se battent jusqu'au bout au prix de leurs vies pour emporter la victoire.

 
 
 

Retour page d'Accueil

Retour page de Section

Imprimer

 
   
 

 

       Haut de page

Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800