<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 18, décembre 2013
IN ENGLISH

Reconnue d'utilité publique en 1987, la Fondation Napoléon encourage la recherche
en Histoire des périodes napoléoniennes, du Consulat, du Premier et du Second Empire,
favorise l'accès aux connaissances, et participe à la sauvegarde du patrimoine napoléonien.


anglegauche angledroit
 
 

PRIX D'HISTOIRE 2012

PRIX PREMIER EMPIRE 2012

L'effroyable tragédie, une nouvelle histoire de la campagne de Russie, par Marie-Pierre REY, Éditions Flammarion

La campagne de Russie de 1812 fut un épisode effroyable de l'histoire européenne : moins de 20 % de la Grande Armée rentra en France, après des combats meurtriers (45 000 tués côté russe et 28 000 tués pour la Grande Armée lors de la bataille de Borodino), des épidémies de typhus qui décimèrent les troupes, et une retraite tragique au coeur de l'hiver, véritable tombeau de l'armée napoléonienne et de nombreux civils. Grande spécialiste de l'histoire russe, auteur notamment d'une biographie remarquée d'Alexandre Ier (Flammarion, 2009), Marie-Pierre Rey nous offre une véritable "biographie" de la campagne de Russie, au plus près des différents protagonistes, officiers, soldats, civils, français et russes.

A l'occasion de la sortie de son ouvrage, Marie-Pierre Rey avait accordé une interview pour napoleon.org en janvier 2012.


PRIX SECOND EMPIRE 2012

Le Quai d'Orsay Impérial, par Yves BRULEY, Éditions A. Pedone

Le Quai d'Orsay est né « impérial ».
Dès son avènement, Napoléon III relance le chantier du splendide ministère où la diplomatie française s'installe enfin à l'été 1853. Si la politique étrangère de Napoléon a été abondamment étudiée, sa diplomatie l'a été beaucoup moins. Voici la première étude sur une histoire aussi riche que mal connue. L'opinion a surtout retenu « le secret de l'Empereur » et la débâcle de 1870, sanction logique des erreurs d'une diplomatie inadaptée. Ce livre renverse très largement cette construction historique. Non pour réhabiliter une politique, mais pour établir le véritable rôle du ministère des Affaires étrangères, à un tournant de son histoire. Le lecteur est placé au coeur même du Quai d'Orsay et observe la diplomatie « de l'intérieur » : comment le ministre travaille avec son cabinet et son administration, comment se prennent les décisions avec Napoléon III, comment les diplomates agissent à travers le monde. Les milliers de documents inédits - lettres, mémoires et autres - révèlent un Quai d'Orsay inattendu : une diplomatie « classique » mais en pleine modernisation, des ambassadeurs parfois déroutés par l'Empereur mais partie prenante de ses succès, des diplomates à la conquête d'une « autorité morale» pour la France. Un élan brisé par la guerre de 1870.

Voir le sommaire détaillé de l'ouvrage.


PRIX POUR UNE ŒUVRE MUSICALE ET HISTORIQUE 2012

L'écho des batailles, par Daniel PROPPER et Olivier FEIGNIER, Label Forgotten Records

La musique de piano des années 1800 à 1815 n'a peut-être pas encore reçu toute l'attention que sa diversité est en droit de lui mériter. Ces années-là sont en effet bien plus célèbres pour les batailles qui voient s'affronter les royautés conservatrices et la France révolutionnaire, républicaine puis impériale, que pour l'intéressante floraison musicale qui les accompagne.
Les quinze années qui ouvrent le siècle sont pourtant le moment où des compositeurs commencent à faire entendre un langage harmonique nouveau, le moment où l'émergence des consciences nationales favorise l'emploi d'airs nationaux et de thèmes populaires immédiatement reconnaissables pour caractériser les antagonistes dans les batailles qui se livrent sur les pianos des salons, l'heure, enfin, des premiers triomphes des « variations de bravoure » dont les pianistes virtuoses vont dès lors nourrir leurs programmes. - C'est cette diversité encore partiellement méconnue que présente le programme de cet enregistrement, constitué d'oeuvres soigneusement sélectionnées parmi nombre de pièces tombées dans l'oubli, et qu'il faut écouter en gardant en mémoire cette vérité fondamentale, que ceux que nous appelons aujourd'hui des précurseurs ne savaient pas au moment où ils composaient qu'ils annonçaient les temps futurs.

Premier enregistrement des oeuvres suivantes (sauf *) :
- Grande Sonate pour le Piano forte en mi bémol majeur, op. 45 (Steibelt)
- La Grande Bataille d'Austerlitz (Jadin)
- La Bataille d'Jena (Le Mière)
- Sonate en fa dièse mineur "Elégie harmonique"* (Dussek)
- La Destruction de Moscou (Steibelt)
- La Grande Bataille de Waterloo (Ruppe)
- Grandes Variations sur la Chute de Paris (Moscheles)

Compléments d'information et éléments pour commander l'enregistrement.

 
 
 

Retour page d'Accueil

Retour page de Section

Imprimer

 
   
 

 

       Haut de page

Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | Napoleon.org - ISSN 2272-1800