<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Pour vivre sa passion de l’histoire aujourd’hui, un magazine, des jeux et des animations à picorer suivant son humeur, des rencontres avec des personnalités de l’histoire napoléonienne, et des actualités et des informations à suivre chaque jour.

Enrichissements récents :

Littérature et poésie : Mémorial de Sir Hudson Lowe, relatif à la captivité de Napoléon à Sainte-Hélène
Sites, musées et monuments : Le musée des Lettres et Manuscrits (Bruxelles)
Mode : Les sous-vêtements féminins sous le Premier Empire
anglegauche angledroit
 
 

CINEMA

 PÉriode 1920-1940

  • L'AGONIE DES AIGLES, de Roger Richebé - 1933

 Pays : France

 Technique : Noir et blanc

 Durée : 115'

 Copie VHS : Éditions Montparnasse - 1991

 Production : Société des Films Roger Richebé

 Scénario : Marcel Pagnol

 Dialogues : Marcel Pagnol

 Musique : Vincent Scotto

 Directeur de la photographie : André Dantan assisté de Coutelen

 Résumé : Un an après la mort de Napoléon, sous la Restauration, des Demi-Solde complotent en faveur de l'avènement de son fils le roi de Rome. Ils entraînent la population à se soulever contre le régime de Louis XVIII en organisant des émeutes. Malheureusement, l'un des leurs tue en duel un monarchiste. L'ensemble des conspirateurs est alors dénoncé par l'amie de ce dernier, qui souhaite ainsi venger l'honneur de celui qu'elle aimait.

 Interprétation : Pierre Renoir (Colonel de Montander) ; Annie Ducaux (Lise Dorian) ; Constant Rémy (Capitaine Doguereau) ; Marcel André (Le préfet de police) ; Jean Debucourt (Lieutenant de Breuilly) ; Gustave Berthier (Le président du tribunal) ; Prieur (Général Grandaye de la Breutenière) ; Argentin (Ministre de Villèle) ; Balpetré (Commandant Thierry) ; Marc Valbel (Lieutenant Triaire) ; Philippe Rolla (Lieutenant Huguenin) ; Romain Bouquet (L'avocat) ; Courtois (Goglu)

 Extrait : « Général Grandaye. - Je suis venu vous parler de ces hommes. Pendant quinze ans, à côté d'eux, j'ai marché sur les routes de l'Europe. Je les connais. Il y a dans l'accusation un mot absurde, intolérable. Ce mot, c'est « trahison » . En 1815, ces officiers ont refusé de rester dans l'armée. Ils ont refusé de prêter serment au nouveau drapeau. S'ils ont pu attaquer le régime, on ne peut pas dire qu'ils l'ont trahi. On les accuse aussi de crime contre la Patrie. C'est un mensonge. La politique est une chose, la Patrie en est une autre. Il n'y a pas de crime en politique, il n'y a que des erreurs. Leur erreur à eux, nous la connaissons. Ils ne se sont pas mis du côté du plus fort. C'est ça que l'on voudrait punir ? Prenez garde qu'en les frappant vous ne frappiez les plus hautes vertus des hommes : la loyauté, la générosité, le courage. Mais la plus difficile de toutes : la fidélité dans le malheur. Ce n'est pas eux que je défends ici, c'est l'honneur de notre pays. »

 Critique : Un excellent film historique sur le thème des Demi-Solde, sans doute grâce à Marcel Pagnol qui en signe le scénario et les dialogues. Pierre Renoir et Constant Rémy sont fascinants et leurs compagnons restent encore proches, par leur jeu, des acteurs du cinéma muet. Les costumes sont admirables de sobriété. On retiendra également, au début du film, la reconstitution de la mort de Napoléon à Sainte-Hélène.

Fiche : D. Chanteranne (1999-2000)

 

 
 
 

Retour page d'Accueil

Retour page de Section

Imprimer

Fiche précédente

Fiche suivante

 
 
 

Haut de page

 
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800