<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Pour vivre sa passion de l’histoire aujourd’hui, un magazine, des jeux et des animations à picorer suivant son humeur, des rencontres avec des personnalités de l’histoire napoléonienne, et des actualités et des informations à suivre chaque jour.

Enrichissements récents :

Interview : Bruno Colson : l'art de la guerre de Napoléon (février 2012)
Musique et parole : Interlude musical sur le Premier Empire (discographie)
A Table : LE NAPOLEON (gâteau russe)
anglegauche angledroit
 
 

CINEMA

 PÉriode 1940-1960

  • KOLBERG, de Veit Harlan - 1945

 Pays : Allemagne

 Technique : Agfacolor

 Durée : 104'

 Production : UFA

 Scénario : Veit Harlan et Alfred Braun

 Dialogues : Alfred Braun

 Musique : Norbert Schultze

 Directeur de la photographie : Bruno Mondi

 Résumé : Breslau, 1813. La population se soulève contre les armées napoléoniennes. Après la victoire de la ville de Kolberg qui a su résister au siège imposé par les Français, le royaume de Prusse est désormais certain de repousser « l'Ogre de Corse », et pourquoi pas de le capturer si l'occasion se présente.

 Interprétation : Charles Schauten (Napoléon) ; Heinrich George (Nettelbeck) ; Kristina Söderbaum (Maria) ; Paul Wegener (Loucadou) ; Gustav Diessl (Schill) ; Irene von Meyendorff (Reine Louise) ; Claus Clausen (Frédéric-Guillaume III) ; Horst Caspar ; Otto Wernicke

 Extrait : « Gneisenau. - L'heure est venue !
Frédéric-Guillaume III. - Un appel à la guerre ? Un appel au peuple ? Pourquoi au peuple ? La guerre est du ressort de l'armée.
Gneisenau. - Oui, Majesté, mais le peuple sera l'armée. Tout le peuple. »

 Critique : Le 30 janvier 1945, le IIIe Reich vit ses dernières semaines. À l'Est, l'Armée Rouge a atteint le fleuve Oder. À l'Ouest, les Alliés sont presque arrivés au Rhin. Seules quelques villes, transformées en places fortes, demeurent aux mains des Allemands. C'est le cas de La Rochelle. Au-dessus de la ville, un avion lance, au bout d'un parachute, une copie de film : Kolberg. Ce même film, qui selon Goebbels, est censé jouer un rôle capital dans la propagande appelant la population à résister à l'ennemi. On n'a évidemment jamais dépensé autant d'argent pour tourner un film en Allemagne : la facture, colossale, s'élève à huit millions de Reichsmarks. La vérité historique n'est pas vraiment respectée, car l'unique but est de montrer la résistance et l'esprit de sacrifice des populations. Les images sont foudroyantes et les acteurs, Heinrich George en tête, à la hauteur de l'événement technique et politique.

Fiche : D. Chanteranne (1999-2000)

 

 
 
 

Retour page d'Accueil

Retour page de Section

Imprimer

Fiche précédente

Fiche suivante

 
 
 

Haut de page

 
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800