<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Pour vivre sa passion de l’histoire aujourd’hui, un magazine, des jeux et des animations à picorer suivant son humeur, des rencontres avec des personnalités de l’histoire napoléonienne, et des actualités et des informations à suivre chaque jour.

Enrichissements récents :

Interview : Bruno Colson : l'art de la guerre de Napoléon (février 2012)
Sites, musées et monuments : Le musée des Lettres et Manuscrits (Bruxelles)
Littérature et poésie : Mémorial de Sir Hudson Lowe, relatif à la captivité de Napoléon à Sainte-Hélène
anglegauche angledroit

ITINERAIRES ET PROMENADES


 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique


New York

 


 
En remontant la vallée de l'Hudson et les Catskills

Offrez-vous une romantique ballade dans la vallée de l'Hudson de préférence en automne quand les feuilles des arbres éclatent de mille couleurs, quand le soleil brille encore et que les douces soirées permettent de se prélasser sur la terrasse dans un rocking chair ( avec un bon pull over tout de même !) La splendeur de l'état de New York est d'autant plus intense qu'elle est inattendue. Nous ne pouvons décrire ici toute les richesses de la vallée de l'Hudson (de Woodstock jusqu'à l'orchestre symphonique, des artistes "locaux" de renom international à la culture universitaire, des singuliers vestiges de l'époque coloniale à son âge d'or et des foires d'antiquités aux ventes de bétail !) En suivant cet itinéraire, vous aurez l'occasion de tout découvrir.
Louez une voiture et prenez la route 87 depuis New York. Le trajet en train le long de l'Hudson River est charmant, mais il est impossible de rejoindre les différents lieux que nous vous proposons de visiter sans son propre moyen de transport ; d'ailleurs, dans cet itinéraire, le site le plus éloigné au nord n'est qu'à deux heures de voiture depuis New York. Vous pouvez également vous renseigner auprès de votre hôtel au sujet des bus touristiques vers l'Hudson Valley. Si vous choisissez la voiture (louez-en une chez Herz, Avis ou Budget ; aux Etats-Unis, il est souvent moins cher de réserver sur place plutôt que d'avoir recours à un agent de voyage en Europe), en route pour la première destination en relation avec le monde napoléonien : The United States Military Academy à West Point.
West Point est la plus ancienne académie militaire en Amérique et nombre de ses diplômés furent des héros de guerre à l'instar du général Grant, du général MacArthur ou du général Eisenhower. Découvrez le terrain du campus et remarquez notamment le Trophy Point où les trophées capturés par les forces militaires américaines sont exposés. Le West Point Museum, fondé en 1802, conserve une étonnante collection qui ravira les fans du Premier Empire. Plusieurs portraits de Napoléon y sont rassemblés dont un le représente à cheval, en uniforme de chasseur de la Garde, tableau de 1873 de George Bertin Scott, élève d'Edouard Detaille. Vous y découvrirez également une paire de pistolets provenant de la manufacture de Versailles, léguée à Eugène de Beauharnais et conservée par ses fils jusqu'en 1852 ainsi qu'une épée d'apparat léguée par Napoléon au Roi de Rome. Cette épée fut offerte par le général de Gaulle au général Eisenhower le 14 juin 1945. Des pièces d'uniformes, des figurines, des dessins et des tableaux de Bellangé complètent cet ensemble.
En marge de notre thème impérial, mais néanmoins liés à la culture française, voici deux sites à ne pas oublier lors de votre visite de l'Hudson Valley. The Brotherhood Winery (North Street off Rt 94), à Washingtonville, est la plus ancienne propriété viticole d'Amérique. Vous pourrez y effectuer une agréable visite couronnée par une dégustation à la fin de celle-ci. (Tel. : (1) (914) 255 1889). Visitez ensuite New Paltz, une toute petite ville qui peut s'enorgueillir de posséder les plus vieilles rues d'Amérique où subsiste un splendide ensemble de maisons Huguenot et une église datant de la fin du XVIIe siècle.
En poursuivant votre chemin sur la route 87 vers Kingston, la capitale de l'état de New York avant Albany, vous traversez le très beau pont Kingston-Rhinecliff (un événement en soi) et vous entrez dans la pittoresque petite ville de Rhinebeck, où nous vous suggérons de manger et de passer la nuit. The Beeckmann Arms, une des plus vieilles tavernes d'Amérique, est en parfait état de conservation et possède un bon restaurant. Le lendemain, vous pouvez vous accordez une matinée de farniente à la découverte de Rhinebeck et des villes voisines ou bien continuer à suivre la piste napoléonienne.

En descendant la rivière Hudson

Avant de quitter Rhinebeck et ses environs, visitez Clermont sur la route 9G. La propriété appartenait aux Livingston, une importante famille des débuts de la république américaine. La maison datant du XVIIIe siècle contient divers objets et documents d'intérêt historique. Un des plus illustres membres de cette famille, Robert Livingston, négocia l'achat de la Louisiane vendue par Napoléon en 1803 pour 80 millions de francs. Les conservateurs de Clermont vous proposeront, après réservation préalable, une visite spéciale centrée particulièrement autour cet événement.
Autorisez vous ensuite une visite divertissante à la Mills Mansion (Old Albany Post Road) à Staatsburg juste au sud de Rhinebeck. Cette résidence du XIXe siècle est décorée dans les styles Louis XV et Louis XVI.
En continuant le long de la route 9 vers Hyde Park, vous arrivez à la Vanderbilt Mansion qui mérite bien une journée entière de visite si le temps le permet. Les magnifiques environs avec une incroyable vue sur l'Hudson sont suffisamment étendus pour pouvoir trouver un endroit isolé où s'adonner à leur contemplation, lire un livre ou dérober un baiser ! Cette demeure fut dessinée par Stanford White qui dessina également la Mills Mansion. La décoration intérieure fut exécutée par les meilleurs artisans ramenés d'Europe. De nombreuses pièces sont ouvertes à la visite et sont un témoignage de la manière de vivre d'une autre époque. En dépit de sa décoration luxueuse et de ses dimensions, la propriété figurait parmi les plus modestes de la famille Vanderbilt. Le troisième étage qui en général n'est pas ouvert à la visite, conserve de nombreux objets datant du Premier Empire. Il peut être visiter si vous en faites la demande au préalable mais la conservation privilégie plutôt à cette occasion les visites de groupes.
Enfin, respirez une dernière bouffée d'air frais et de calme avant que les tunnels et les ponts de la ville ne vous ramènent dans la fièvre urbaine...


 

 Imprimer

 Imprimer tout

Les parcours :
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800