<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Pour vivre sa passion de l’histoire aujourd’hui, un magazine, des jeux et des animations à picorer suivant son humeur, des rencontres avec des personnalités de l’histoire napoléonienne, et des actualités et des informations à suivre chaque jour.

Enrichissements récents :

Sites, musées et monuments : Le musée des Lettres et Manuscrits (Bruxelles)
Vient de paraitre : Les damnés de la République (roman)
Littérature et poésie : Mémorial de Sir Hudson Lowe, relatif à la captivité de Napoléon à Sainte-Hélène
anglegauche angledroit

MUSÉES, SITES ET MONUMENTS

 

Palais Fesch - Musée des Beaux Arts, Ajaccio

Information


La cour du palais Fesch © Fondation Napoléon

La cour du palais Fesch © Fondation Napoléon

Agrandir


 

Installé dans le palais Fesch en plein coeur d'Ajaccio, le musée des Beaux-Arts rassemble des collections de peinture dont une grande part provient du cardinal Joseph Fesch (1763-1839), oncle maternel de Napoléon, archevêque de Lyon, primat des Gaules, grand amateur d'art et mécène éclairé. Désireux de faire construire dans sa ville natale un Institut des Sciences et des Arts, le Cardinal Fesch légua à Ajaccio un millier de tableaux appartenant à sa fabuleuse collection qui comptait à sa mort plus de 17 000 oeuvres d'art dont environ 16 000 tableaux. De cette collection particulière essentiellement consacrée à la peinture italienne, l'une des plus importantes qui ait jamais existé, il ne reste que l'ensemble conservé au palais Fesch.

Des ventes successives opérées du vivant du cardinal puis après sa mort par Joseph Bonaparte, son légataire universel, l'ont ainsi privée de chefs-d'oeuvre de Giotto, Mantegna, Raphaël ou Rembrandt.

Si la conception du bâtiment dans lequel est installée la collection remonte à 1806, ce n'est qu'en 1827 que les travaux de construction furent entrepris, grâce à Mgr Péraldi, ami et mandataire du cardinal réfugié à Rome après la chute de l'Empire. En 1829, les travaux furent suspendus par le gouvernement bourbonien qui considérait comme une provocation cette magnificence architecturale déployée par un exilé. Repris en 1833, ils furent achevés en 1837 sous la direction de l'architecte corse Frassato. Le bâtiment présente un corps central avec deux ailes latérales s'ouvrant sur une cour carrée. Décédé en 1839 à Rome, le cardinal Fesch ne put jamais contempler son oeuvre achevée. Après des destinations diverses, le palais Fesch fit l'objet en 1987 d'une importante restauration afin que la collection du cardinal soit, selon son voeu, exposée dans sa totalité. Fermé pour travaux depuis 2008, il a rouvert ses portes au public en juin 2010.
 
Le palais Fesch - musée des Beaux-Arts a acquis une renommée mondiale par son prestigieux panorama de la peinture italienne qui réunit toutes les écoles italiennes du XIVe au XVIIIe siècles. En France, il constitue ainsi le fonds italien le plus important après le Louvre. Si le musée conserve également des oeuvres intéressantes des écoles flamande, hollandaise, germanique, française et espagnole, il offre de surcroit une section napoléonienne qui rend hommage au fondateur de la collection et à sa famille. Le visiteur est d'ailleurs accueilli dans la cour du palais par la statue du cardinal Fesch sculptée par Vital Dubray sous le Second Empire. Les salles napoléoniennes, situées au rez de marine du musée, ont été crées pour compléter le Salon napoléonien de l'Hôtel de Ville d'Ajaccio, trop exigu. Elles abritent des oeuvres provenant de legs ou de dons, legs Fesch en 1836, ou legs Felix Baciocchi en 1866, legs du duc de Trévise en 1892, legs du baron Larrey en 1896, legs du prince Napoléon Jérôme en 1897, etc. 
 
De nombreuses oeuvres napoléoniennes sont exposées parmi lesquelles des portraits remarquables, Letizia Bonaparte par Jacques Sablet, Lucien Bonaparte à Plessis-Charmant du même artiste, Le Roi de Rome dans le jardin des Tuileries et bien d'autres représentations de la famille impériale. Souvenirs divers, depuis des faïences populaires ou des pipes à l'effigie de Napoléon jusqu'à des statuettes ou de petits groupes de bronze (Bonaparte sur un dromadaire en Egypte, Napoléon dans son cercueil à Sainte-Hélène, etc.) complètent ces salles napoléoniennes, dont l'une des pièces maîtresses reste l'habit de colonel des chasseurs de la Garde de l'Empereur, légué à l'Etat français par la famille Murat et remis à la ville d'Ajaccio à titre de dépôt par le président de la République.
Le Second Empire brille aussi avec quelques oeuvres importantes dont la Bataille de l'Alma d'Horace Vernet, le Débarquement des troupes alliées en Crimée de Pils, et des portraits de la princesse Mathilde, du roi Jérôme, de Napoléon III, de la comtesse de Castiglione, etc.

L'aile nord du palais Fesch aménagée sous le Second Empire par Caseneuve héberge la bibliothèque Fesch qui conserve 50 000 ouvrages dont plus de 8000 furent légués par le cardinal. L'aile sud du palais construite par Paccard et Maglioli de 1857 à 1860 abrite la Chapelle impériale où repose le cardinal Fesch et d'autres membres de la famille. 

Karine Huguenaud
 
Pour plus d'information, consultez l'itinéraire "Napoléon et la Corse".


 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique

 

 

 

 

 Imprimer

Ajouter à votre sélection


Informations


Type : Musées, chateaux, demeures
Région : France (hors Paris et Ile de France)
Thèmes : Monographie
Adresse : Palais Fesch
50-52 rue Cardinal Fesch 20 000 Ajaccio Corse-du-Sud, France
Téléphone : +33 (0)4 95 26 26 26
Fax : +33 (0)4 95 21 80 94
Ouverture 1er oct.-30 avril : Lundi, mercredi et samedi de 10h à 17h
Jeudi et vendredi de 12h à 17h
Dimanche de 12h à 17h, le 3e week-end du mois.
2 mai-30 sept : Lundi, mercredi et samedi de 10h30 à 18h
Jeudi et dimanche de 12h à 18h
Vendredi de 12h à 18h; (sauf juillet et août: de 12h à 20h30)
Fermé les jours fériés et le mardi
Accès :  
 
MAJ : 16/06/2014
Type Accès : Entrée tout public



Haut de page

Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800