Questionnaire pour connaître les souhaites des internautes
IN ENGLISH

Pour découvrir l'histoire napoléonienne, pas à pas, parfaire ses connaissances et poursuivre des recherches personnelles, pour tous les amateurs et les historiens passionnés, laissez-vous guider parmi un riche ensemble d'articles et de dossiers thématiques, d'images commentées, d'outils pour travailler.

Enrichissements récents :

Chronologies : Les grandes étapes de la campagne du Mexique (de 1861 à 1867)
Images : Photographie : La princesse Clotilde et son fils Victor Napoléon
Bibliographies : L'Expédition d'Egypte (1798-1801)

NAPOLEONICA LA REVUE

La revue
anglegauche angledroit
 
 

BIOGRAPHIES

BARCLAY DE TOLLY, prince Michel Bogdanovitch (1761-1818), général feld-maréchal russe


Issu d'une famille écossaise émigrée en Finlande, au début du 18e siècle, il est élevé par un oncle et enrôlé comme caporal au régiment de cuirassiers de Novotroïsk. Le général Patkull le remarque et le fait son aide de camp. En 1788, il occupe la même fonction auprès du prince d'Anhalt-Bernburg dans la guerre contre les Turcs. En 1794, il prend part à la campagne contre les Polonais. Général-major en 1799, il fait partie, en 1805, de l'armée envoyée contre Napoléon mais ne dépasse pas les frontières de Silésie. En 1806, il se distingue à Pultusk (26 décembre). Il est blessé à la main à Eylau (8 février 1807) et ne peut assister à la fin de la campagne. Il participe à la guerre contre les Suédois (1808), puis est nommé gouverneur général de Finlande. Le 20 avril 1810, il est appelé au ministère de la Guerre et travaille à la réorganisation de l'armée et à la préparation de la guerre nationale. A l'ouverture des hostilités, il est désigné pour commander la première armée de l'ouest. Il participe à la bataille de Borodino. Terrassé par la maladie – ou rendu responsable de l'abandon de Moscou – il doit quitter l'armée. En 1813, il commande la 3e armée, qui assiège Thorn et prend part à diverses affaires après la bataille de Lützen. Après Bautzen, il reçoit le commandement de l'armée russo-prussienne puis en 1814, se fait remarquer à Brienne (29 janvier). En 1815, il est nommé à la tête de la 1ere armée qui marche contre la France. Il meurt le 124 mai 1818.
 
 
Jacques Garnier
Article du Dictionnaire Napoléon, dirigé par Jean Tulard, Editions Fayard.

Cet article a été reproduit avec l'aimable autorisation des Editions Fayard




 
     
 
 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique

 

 

 

 

 Imprimer

Ajouter à votre sélection

 
 

Voir les fiches précédentes :

OK


Voir la liste des fiches selon la catégorie :


 
 

Haut de page

 
 
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | Napoleon.org - ISSN 2272-1800