MELAS, Michael Friedrich Benedikt, baron von (1729-1806), feldmarschal

Partager


Biographie

Né à Radeln, Transylvanie, en 1729, il meurt à Elbesteinitz (Actuellement République Tchèque), en 1806
Entre dans l'armée autrichienne en 1746
Combat dans de nombreux engagements pendant la guerre de 7 ans (1756-63) en tant qu'adjudant du Maréchal Daun
Il monte en grade et est désigné commandant en chef de l'Armée autrichienne en Italie en 1799 (à l'âge de 70 ans !)
Victorieux à Cassano d'Adda et à Novi sous les ordres de Suvorov, 1799
A forcé Masséna à capituler devant le siège de Gênes, juin 1800
Désigné commandant en chef de l'armée d'Autriche en Italie après le départ de Suvorov
Battu à Marengo, le 14 juin 1800 et forcé de quitter l'Italie
Désigné Commandant Général de Bohème et Président du Conseil de Guerre
Quitte l'armée en 1803


Une carrière militaire réussie, entachée seulement (semble-t-il) par l’échec de Marengo

… qui entraîne la démission du ministre Thugut. En effet, la plus grande erreur de Melas à Marengo semble avoir été sa retraite trop précoce de la bataille (son cheval est tué deux fois sous lui), laissant les forces autrichiennes commandées par l'impéritie de Kaïm. Bien que la bataille se termine par une impasse (ni vainqueur ni vaincu), aucun des deux camps n'ayant gagné de terrain, les Autrichiens ne sont pas prêts pour continuer à combattre et Melas signe la Convention d'Alexandrie le lendemain, mettant ainsi fin aux hostilités.


Bibliographie

– Tranié, J., J.-C. Carmigniani, Napoléon Bonaparte : 2ème campagne d'Italie, Paris : Pygmalion/Gérard Watelet, 1991

Partager