Napoléon et le Tyrol en 1809

L’insurrection du Tyrol est un épisode fascinant de l’histoire napoléonienne. Le personnage d’Andreas Hofer, chef de l’insurrection, incarne le héros romantique par excellence, bravant tout pour ses idées. Mais quelles idées ? Union avec l’Autriche ou indépendance pour le Tyrol ?

  • Introduction

    L’insurrection du Tyrol est un épisode fascinant de l’histoire napoléonienne. Le personnage d’Andreas Hofer, chef de l’insurrection, incarne le héros romantique par excellence, bravant tout pour ses idées. Mais quelles idées ? Union avec l’Autriche ou indépendance pour le Tyrol ?

  • Documents

  • Chronologies

  • Biographies

  • Iconographie

    Andreas Hofer (1767-1809)

    Andreas Hofer (1767-1809)
    Andreas Hofer (1767-1809)

    Chef de l’insurrection Andreas Hofer, est un «  aubergiste du Passeyertal, au Sand, près de Méra, le Sandwirt, villageois au double ascendant d’une âme simple, ardente, profondément religieuse, dans un corps de colosse athlétique à longue barbe vénérable, inaugure l’insurrection « pour Dieu, l’empereur et la patrie », en levant avec 4500 paysans des vallées voisines une première petite garnison bavaroise à Sterzing… « .

    Auteur :
    ANONYME

    Lieu :
    Tiroler Kaiserjäger Museum

    Sujets :
    Autriche (campagne de 1809)

    Descripteurs :
    Tyrol résistance portrait

    Crédits :
    Tiroler Kaiserjäger Museum

    Départ d’Andreas Hofer

    © Tiroler Kaiserjäger MuseumMalgré les ordres de Vienne de se soumettre des bruits font croire à Hofer que l’Autriche recommence à se battre, Hofer continue donc la lutte en se cachant dans les montagnes de son Passeiertal natal. Sa tête est mise à prix 1 500 florins. Un de ses proches le trahit et il est livré à l’armée française le 8 janvier 1810.

    Auteur :
    ANONYME

    Lieu :
    Tiroler Kaiserjäger Museum

    Sujets :
    Autriche (campagne de 1809)

    Descripteurs :
    Tyrol résistance

    Crédits :
    Tiroler Kaiserjäger Museum

  • Bibliographie