La bataille de Marengo à 9 heures

Partager

La bataille se déroule à l'ouest d'Alessandria dans une plaine coupée par la Bormida sur laquelle les Autrichiens ont installé une tête de pont. Castelceriolo, Marengo, San Giuliano sont des hameaux ou des villages formant des points d'appui. Quand commence l'offensive autrichienne à 9 heures, les forces françaises sont relativement dispersées et le Premier Consul est en arrière à Torre dei Garofoli.
Les Autrichiens alignent 30 000 hommes et cent canons, les Français 22 000 hommes et quinzecanons. Melas a disposé ses troupes en trois corps (O'Reilly, Melas, Ott), appuyés sur la Bormida. L'armée française est elle disposée sur trois lignes : Victor soutenu à sa gauche par la brigade de cavalerie de Kellermann, Lannes et les brigadesde cavalerie Champeaux et Rivaud, la réserve (Monnier et la Garde) est en troisième ligne. Jusqu'à 14 heures les combats sont acharnés autour de Marengo, les Français résistent.
 
Ce plan est extrait du catalogue de l'exposition Marengo. Une victoire politique, qui s'est tenue en août 2000 au musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau.
 
DOSSIER MARENGO
(Plan suivant)
(Oeuvre précédente)

Partager