Baltard. Architecte de Paris

Auteur(s) : THOMINE-BERRADA Alice
Partager
Baltard, architecte de Paris © Gallimard

Le nom de Victor Baltard évoque encore à tous une architecture symbolique de la capitale parisienne bien qu'aujourd'hui disparue, les halles de Paris. Cet extraordinaire édifice de verre et de métal, si souvent imité par la suite, fut à l'origine de l'immense renommée dont bénéficie toujours aujourd'hui l'architecte. Pourtant la carrière de Victor Baltard est loin de se limiter à cette unique réalisation. Architecte officiel de la ville de Paris, au service de laquelle il travailla pendant presque trente ans (1841-1870), il fut un des principaux contributeurs du « Nouveau Paris » auquel aspiraient les édiles de la Monarchie de Juillet et qu'Haussmann mit en oeuvre. Des fastueuses festivités de l'hôtel de ville de Paris aux Halles centrales, ses réalisations forgèrent l'image du Paris du Second Empire, une ville à la fois moderne et classique. Antique ou romantique ? Peintre ou architecte ? Conservateur ou révolutionnaire ? Victor Baltard fut tout cela à la fois.
Archiviste-paléographe, conservateur du patrimoine, Alice Thomine-Berrada est docteur en histoire de l'art. Passionnée par la ville du XIX e et du début du XXe siècle, elle est aujourd'hui conservateur au musée d'Orsay, en charge de la collection de dessins d'architecture. Elle est l'auteur de Émile Vaudremer 1829-1914, La rigueur de l'architecture publique (Picard, 2004). (note de l'éd.)
 
Sommaire
Chapitre 1 Une affaire de famille
Sur les conseils de son père, architecte renommé, Victor Baltard choisit à son tour la voie de l'architecture. Il remporte en 1833 la plus prestigieuse récompense de l'École des beaux-arts, le grand prix de Rome, qui lui permet de passer cinq années en Italie. Il s'y lie d'amitié avec Ingres, alors directeur de la villa Médicis.

Chapitre 2 L'architecte des Beaux-Arts
A son retour, Baltard est nommé inspecteur des Beaux-Arts de la Ville de Paris, en charge des grands chantiers décoratifs religieux. Après avoir participé, en vain, au concours pour le tombeau de Napoléon, il construit l'hôtel du Timbre, où il utilise pour la première fois le métal.

Chapitre 3 Construire les halles centrales
En 1845, Baltard est officiellement chargé de reconstruire les halles de Paris, devenues vétustes et inadaptées. Après plusieurs années d'étude, puis l'arrêt du chantier du premier pavillon construit en pierre, Baltard conçoit une structure entièrement métallique qui fera le succès des bâtiments réalisés et dont il s'inspirera pour les abattoirs de La Villette.

Chapitre 4 L'architecte du Paris du Second Empire
Architecte de l'Hôtel de Ville, des églises de Paris et des fêtes municipales, puis directeur du service d'architecture, Baltard est un important acteur de la modernisation de Paris entreprise par Haussmann. L'église Saint-Augustin qui associe le fer à un important décor est la synthèse de ses expériences.

Témoignages et documents

Année de publication :
2012
Lieu et maison d'édition :
Gallimard
Nombre de pages :
128 p.
Pour commander :
 
Partager