Joséphine et Napoléon, l’hôtel de la rue de la Victoire

Auteur(s) : COLLECTIF
Partager
Joséphine et Napoléon, l'hôtel de la rue Chantereine © RMN éditions 2013

Depuis 1795, Joséphine de Beauharnais louait un petit hôtel, rue Chantereine dans le quartier de la Chaussée d'Antin, où se développa sa relation avec le général Bonaparte, jusqu'à leur mariage le 9 mars 1796. Le général acquerra l'hôtel le 26 mars 1798, puis le cèdera le 1er juillet 1806 à son aide de camp le général Lefebvre-Desnoëttes. Pour célébrer le général victorieux à son retour d'Italie, le département de la Seine avait demandé en décembre 1798, le changement de nom de la rue Chantereine en rue de la Victoire. L'hôtel sera détruit à l'hiver 1857, lors de la percée de la rue Châteaudun.

Pendant la première campagne d'Italie de son époux, Joséphine demanda à Corneille Vautier de mettre au goût du jour cet hôtel, construit par François-Victor Perrard de Montreuil, entre 1777 et 1779. Une tente semi-circulaire, d'inspiration militaire, abrite désormais le perron, et le mobilier est dessiné par Charles Percier et commandé aux frères Jacob.

Ce catalogue, de l'exposition tenue au Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau (15 octobre 2013 – 6 janvier 2014) reproduit et analyse cet ensemble unique de meubles et d'objets provenant de la maison de la rue de la Victoire (prêtés par le Mobilier National, les musées de Versailles et de Fontainebleau), ainsi que la frise (réalisée entre 1780 et 1790, l'hôtel étant alors loué par la comédienne Julie Careau) à sujet mythologique décorant les murs du salon qui a été donnée à Malmaison en 1961 par la princesse Marie Bonaparte. Autour de ces pièces illustrant l'originalité et la qualité de la décoration de la maison, peintures, dessins, estampes et documents d'archives évoquent les personnages qui la fréquentèrent et les événements dont elle fut le cadre.

Auteurs :
– Marie-Lys de Castelbajac, restauratrice
– Elisabeth Caude, conservateur en chef du Patrimoine au Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
– Marie-France Dupuy-Baylet, inspecteur au Mobilier national
– Jean-Jacques Gautier, inspecteur au Mobilier national
– Pascale Gorguet Ballesteros, conservateur en chef du Patrimoine au Musée Galliera
– Amaury Lefébure, conservateur général du Patrimoine, directeur du Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
– Céline Meunier, conservateur en chef au Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
– Christophe Pincemaille, chargé documentaire au Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
– Alain Pougetoux, conservateur en chef au Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau
– Marie-Marguerite Roy, étudiante en histoire de l'art
– Jean-Pierre Samoyault, conservateur général honoraire du Patrimoine
– Béatrice Szepertyski, responsable du Laboratoire L.A.E. (Bordeaux)
 

Année de publication :
2013
Lieu et maison d'édition :
Paris, RMN Editions
Nombre de pages :
144 p., 140 illustr.
Pour commander :
Vous pouvez commander ce livre directement auprès de votre libraire préféré, 
ou le commander en ligne et le faire livrer dans la librairie de votre choix grâce à : 
- ParisLibraries.fr ;
- PlaceDesLibraires.fr sur toute la France.
Partager