L’Aiglon ne manque pas d’aire (roman policier et d’aventures)

Auteur(s) : WEBER Patrick
Partager
© Le Masque

2011. En vidant l'appartement d'un homme récemment décédé rue Vieille-du-Temple, dans le quartier du Marais, Valdémar Aigle, jeune antiquaire parisien, découvre un étrange document. II s'agit d'un acte de naissance attestant la postérité de Napoléon Il. L'acte est accompagné d'une lettre autographe du fils de Napoléon Ier. Selon ses propres mots, le jeune prince a peur, il est convaincu qu'on veut attenter à sa vie. Alors que son destin est près de basculer, Valdémar Aigle est encore loin d'imaginer à quel point sa vie va être bouleversée.
1831. L'Aiglon est bien oublié. Pour tous, il est devenu Franz, le duc de Reichstadt qui vit à la cour de Vienne où règne son grand-père. Sa mère l'a abandonné et le souvenir de son père s'estompe. Les jours s'écoulent, pareils les uns aux antres, sans le moindre espoir de sortir de cette prison dorée. Mais pour la première fois depuis longtemps, le jeune homme a le sourire. II exige même qu'on l'appelle à nouveau Napoléon.
Deux siècles séparent les deux boulines et pourtant, c'est ensemble qu'ils vont devoir affronter une machination diabolique. (note de l'éd.)

L'auteur : Patrick Weber est historien d'art et spécialiste des têtes couronnées.

L'avis de napoleon.org : des personnages haut en couleurs, un style un peu rétro, alerte et plein d'humour, un roman policier d'aventures qui offre un bon petit moment de lecture. (I. Delage)

Année de publication :
2011
Lieu et maison d'édition :
Paris, Editions du Masque
Nombre de pages :
313 p.
Partager