L’Andalousie et Napoléon. Contre-insurrection, collaboration et résistances dans le midi de l’Espagne (1808-1812)

Auteur(s) : LAFON Jean-Marc
Partager
(c) Nouveau Monde Editions

Eté 1808, l'Andalousie est à la pointe de l'insurrection contre l'occupant français et le théâtre d'une violence continuelle : violence clandestine ou officielle, violence des combats, des pillages, des destructions ou encore atrocités commises sur les soldats français… Pourtant, à peine deux ans plus tard un accueil triomphal est réservé à Joseph Bonaparte, roi d'Espagne. Comment un tel revirement a-t-il pu se mettre en place ?
A travers cette étude fouillée et circonstanciée, fruit d'une thèse soutenue en 2004, Jean-Marc Lafon montre comment les responsabilités militaires sur le terrain ont pu mettre en oeuvre une politique ciblée afin d'éviter de reproduire les erreurs de la guerre de Vendée.

Sommaire :
Première partie : L'Andalousie de l'été 1808, laboratoire de l'insurrection ?
Chap. 1 : Une irrémédiable flambée de violence ?
Chap. 2 : Naissance de la guérilla ?
Chap. 3 : Baylen et Gérone, du bon usage des mythes
Deuxième partie : L'Andalousie de 1810-1812, modèle depacification ?
Chap.4 : Les auxiliaires andalous, combien dedivisions ?
Chap. 5 : sociologie de la collaboration andalouse
Troisième partie : L'Andalousie de Soult
Chap. 6 : Ambiguïté de la résistance andalouse
Chap. 7 : L'Andalousie transformée par l'effort de guerre impérial
Chap. 8 : L'emprise fiscale impériale
Conclusion

Jean-Marc Lafon avait reçu une bourse de la Fondation Napoléon en 2001


Pour commander ce livre cliquer ici ou ici

Année de publication :
2007
Lieu et maison d'édition :
Paris : Nouveau Monde Editions
Nombre de pages :
590 pages
Partager