Le mythe napoléonien. De Las Cases à Victor Hugo

Auteur(s) : PAGÉ Sylvain
Partager
Le mythe napoléonien. De Las Cases à Victor Hugo, par S. Pagé © CNRS éditions

Napoléon, personnage historique ou figure littéraire ? Héros de l'ombre et de la lumière, l'Empereur a inspiré de nombreux artistes (souvent à la suite de commandes officielles…), peintres, sculpteurs, compositeurs mais aussi écrivains et poètes. Sylvain Pagé étudie les différentes figures napoléoniennes à travers de nombreuses oeuvres du XIXe siècle, confortant ou s'opposant à la légende largement initiée par Napoléon lui-même. Une analyse fine, une synthèse indispensable (I.Delage).
 
Sylvain Pagé rencontrera ses lecteurs et dédicacera son livre le mardi 28 mai de 18h30 à 19h30 à la Librairie Fontaine, 50 rue Laborde, 75008 Paris.
 
Sylvain Pagé enseigne la littérature et les beaux-arts au Collège Marianopolis, à Montréal.
Il a publié en 2003 Napoléon et l'Amérique du Nord, chez Nouveau Monde Editions.

Sommaire de l'ouvrage
Chapitre 1 : Napoléon un mythe littéraire ?
– Le mythe et sa signification
– Une fascination romantique
– La propagande napoléonienne et la légende dorée
Chapitre 2 : Le triomphe de la légende noire
– Napoléon et sa fortune publique au cours des années 1815-1821
– La légende noire et ses nombreux visages
– Le goût de l'histoire et son emprise sur le siècle
– L'intuition et l'imagination de l'écrivain face au sujet historique
– Des pamphlets étrangers et de leur influence en France : Lewis Goldsmith et la légende noire
– Le fatal étranger et le parvenu de la Révolution
– L'inscription littéraire de la légende noire
– L'hubris du tyran
– Le nouveau fléau de Dieu
– Le tyran fou
– Le retournement de la situation 1821-1822
– L'épopée et le mythe : Napoléon et la permanence de l'Histoire
– Du collectif au particulier
Chapitre 3 : D'Italie à Sainte-Hélène
– Un temps nouveau
– Le poète, le héros et l'action
Le Mémorial de Sainte-Hélène
Le Mémorial et la propagande napoléonienne
– Recyclage et transformation de la légende dorée
– « En vérité je vous le dis »
– L'apologie, la propagande et le secrétaire
– Sainte-Hélène, petite île
Chapitre 4 : L'ombre et la lumière
– Propagande et peinture : genèse des évocations christiques napoléoniennes
– Evolution de la symbolique christique dans la représentation napoléonienne
– Le romantisme de 1820, la contre-révolution et l'Antéchrist
– Le poète et l'anathème
– Apocalypse et providentialisme
– Un nouveau Messie issu du peuple
– Victor Hugo et le retour du Messie
– Balzac, mythologue messianique napoléonien
– Le nouvel Evangile : Goguelat apôtre de Napoléon-Christ
– Dérives théosophiques
– Waterloo : la crucifixion d'un peuple
Chapitre 5 : Prométhée sur son roc
– De l'ascension à la chute : caractéristiques du trajet démiurgique
– La rédemption de Sainte-Hélène
– La symbolique du feu : ambivalence des schèmes et archétypes lumineux
– Napoléon et Prométhée : évocations solaires du héros
– Le complexe de Prométhée
– Prométhée, le père et le fils : le legs
Chapitre 6 : Le père fantasmé
– La condition de l'écrivain et sa désillusion face à son époque
– « Tout ce dont je souffre, c'est lui qui l'a fait »
– Souvenirs d'une enfance martiale : premières cicatrices
– Napoléon – le père fantasmé
– Prométhée, Oedipe, le Héros et l'affranchissement face au Père
– Processus narcissique d'identification
– Le cas de Nerval : une mythologie napoléonienne placée sous le signe de l'intimité
– Poésies de jeunesse et manifestation d'un oedipe fragile
– La première crise de 1841 : Nerval et l'obsession du père
– Les Sonnets napoléoniens de 1841
– Les dernières années
Chapitre 7 : La geste impériale
– Un héros de son temps : Napoléon, le romantisme et l'épopée
– La légende napoléonienne, le Moyen Âge et le projet épique
– Le héros et ses compagnons d'armes : Napoléon et la Grande Armée
– Une Illiade moderne
– L'épreuve du combat
– L'ennemi nécessaire
– La Grande Armée : déboires et sympathies
– Les guerres napoléoniennes : l'horreur et le fantastique
– Une nouvelle description de la guerre
– « Mais ceci est-il véritablement une bataille ? »
– Sur la camaraderie et la fraternité entre soldats
– Le macabre et l'absurde
 

Année de publication :
2013
Lieu et maison d'édition :
Paris, CNRS Editions
Nombre de pages :
270 p.
Partager