Louis-Napoléon prisonnier. Du fort de Ham aux ors des Tuileries

Auteur(s) : GLIKMAN Juliette
Partager
© Aubier

En 1840, Louis-Napoléon Bonaparte, en exil depuis que son oncle l’Empereur a été chassé du trône, tente un débarquement nocturne sur les plages de Boulogne, avec pour objectif de marcher sur Paris. Hélas, l’entreprise échoue lamentablement : facilement capturé, le prince est tourné en ridicule et condamné à l’emprisonnement perpétuel dans la forteresse de Ham, dans la Somme.
De cette punition censée le faire définitivement oublier des Français, Louis-Napoléon tire un profit inattendu : à force d’articles enflammés dénonçant le gouvernement, de rencontres avec les grandes figures républicaines, il se forge une image nouvelle et s’intègre de plain-pied dans le jeu politique national. A l’ombre des barreaux, le dandy londonien se mue en héros de la cause populaire, porte-parole des opprimés : derrière ce Napoléon du peuple, on devine déjà les traits du futur empereur.

Membre de la jeune génération d’historiens des périodes napoléoniennes, Juliette Glikman décortique, non sans humour, cet épisode important de la vie de l’Empereur Napoléon III, un épisode longtemps considéré sous le seul angle romanesque. (Irène Delage)

L’interview : nous avons rencontré Juliette Glikman à l’occasion de la sortie de son ouvrage, elle nous parle des points essentiels de son étude.

Année de publication :
2011
Lieu et maison d'édition :
Paris, éditions Aubier, Collection historique
Nombre de pages :
344 p.
Partager