Montalivet. L’homme de confiance de Napoléon

Auteur(s) : BANC Jean-Claude
Partager
Livre Montalivet, ministre de Napoléon © Nouveau Monde ed.

Montalivet compte au nombre des rares ministres de Napoléon qui n'ont jamais fait l'objet de la moindre biographie. Il est pourtant, sans conteste, un de ceux qui l'ont fréquenté le plus longtemps, puisqu'ils ont partagé, de 1785 à 1815, 30 ans de succès et de désillusions. Issu d'une famille bourgeoise originaire du Royans, après un court passage à l'armée, il fait des études de droit. Conseiller à 19 ans au Parlement de Grenoble, il rencontre Bonaparte à Valence en 1785 et lui restera fidèle jusqu'en 1815. Engagé dans l'armée des Alpes durant la Terreur, il est successivement désigné par Napoléon, maire de Valence, commissaire du Directoire de la Drôme puis commissaire ordonnateur adjoint à l'armée d'Italie.
Nommé préfet de la Manche en 1801 puis de Seine et Oise en 1804, il entre au Conseil d'État en 1805 avant de prendre la direction générale des Ponts et Chaussées en 1806. Sa fidélité indéfectible lui vaut d'être fait comte de l'Empire en 1808 et ministre de l'Intérieur en 1809. Fidèle parmi les fidèles, il accompagne l'Impératrice Marie-Louise à Blois en 1814 comme secrétaire de la Régence et devient, pendant les Cent-Jours, intendant général de la Couronne.

Puisant directement ses sources dans des archives publiques ou privées souvent inédites, l'auteur est parvenu à retracer, au terme d'une véritable enquête policière, la vie passionnante autant que méconnue de ce grand serviteur de l'Etat qui aimait à montrer à ses enfants trois reliques : son sac de caporal à l'armée d'Italie, son écharpe de maire de Valence et sa ceinture de ministre de l'Intérieur.

L'auteur : Collaborateur régulier de revues historiques réputées, Jean-Claude Banc est l'auteur de nombreux articles sur les principaux personnages civils et militaires de la Révolution et de l'Empire. Il a publié Vie et Exploits du Général Championnet et le Dictionnaire des Maréchaux de Napoléon.
Jean-Claude Banc est aussi le président de l'association Bonaparte à Valence.
 
 
A découvrir notre interview de Jean-Claude Banc réalisée à l'occasion de cette parution

Sommaire
Préface de Jean Tulard
Avant-propos
Chap. 1 : La rivalité amoureuse de deux adolescents
Chap. 2 : L'arrière-grand-père : Jean Bachasson (1610-1669)
Chap. 3 : Le grand-père : Jean-Pierre Bachasson de Montalivet (1660-1743)
Chap. 4 : Le père : Charles-Victor Bachasson de Montalivet (1703-1779)
Chap. 5 : Le beau-père : Joseph de Saint-Germain (1729-1794)
Chap. 6 : Naissance de Jean-Pierre Bachasson de Montalivet, le 5 juillet 1766
Chap. 7 : Le collège des Oratoriens de Tournon-sur-Rhône, le 19 octobre 1779
Chap. 8 : L'université en droit de Valence, le 1er novembre 1782
Chap. 9 : Conseiller au Parlement de Grenoble, le 17 août 1785
Chap. 10 : Maire de Valence, le 1er janvier 1795
Chap. 11 : Commissaire ordonnateur adjoint à l'armée d'Italie, le 1er déc. 1795
Chap. 12 : Mariage de Jean-Pierre de Montalivet et Adélaïde de Saint-Germain, le 16 août 1797
Chap. 13 : Maire de Valence, le 8 avril 1800
Chap. 14 : Préfet du département de la Manche, le 19 avril 1801
Chap. 15 : Préfet du département de Seine-et-Oise, le 31 mars 1804
Chap. 16 : Conseiller d'Etat, le 28 mai 1804
Chap. 17 : Directeur général des Ponts et Chaussées, le 3 mai 1806
Chap. 18 : Chevalier de l'Empire, le 24 mai 1808
Chap. 19 : Comte de l'Empire, le 28 octobre 1808
Chap. 20 : Ministre de l'Intérieur, le 1er octobre 1809
Chap. 21 : Secrétaire de la Régence, le 3 avril 1814
Chap. 22 : Intendant général du domaine extraordinaire de la Couronne, le 24 mars 1815
Chap. 23 : Pair de France, le 2 juin 1815
Chap. 24 : Pair de France héréditaire, le 5 mars 1819
Chap. 25 : Décès de Jean-Pierre Bachasson de Montalivet, le 22 janvier 1823
Annexes
La France, le Dauphiné et le Valentinois au Moyen Âge
Les Bachasson à Saint-Nazaire en Royans, vers 1300
Arrivée des Bachasson à Crest, vers 1460
L'ascendance Saint-Germain
Hommages posthumes
Analyse graphologique de Jean-Pierre de Montalivet
Descendance de Jean-Pierre Bachasson de Montalivet
Camille Bachasson de Montalivet, ministre de l'Intérieur à 29 ans
Histoire de la statue de Montalivet à Valence
Dotations reçues par Jean-Pierre de Montalivet (hors traitements)
Index des noms propres
Sources et bibliographie


Année de publication :
2011
Lieu et maison d'édition :
Paris, Nouveau Monde Editions-Fondation Napoléon, coll. La Bibliothèque napoléonienne
Nombre de pages :
300 p.
Pour commander :
voir les autres titres de la collection La Bibliothèque napoléonienne (disponibles dans toutes les librairies)
Partager