Napoléon III et l’Italie, la naissance d’une nation 1848-1870 (catalogue d’exposition)

Auteur(s) : COSTA Natalina (sous la dir.)
Partager
Livre Napoléon III et l'Italie 1848-1870 © Nicolas Chaudun

S'il compte incontestablement parmi les promoteurs déterminants de l'unité italienne, Napoléon III laisse aux héritiers de Garibaldi un souvenir ambigu. Fin connaisseur de l'Italie où, jeune homme, il a longuement séjourné, l'Empereur s'est laissé gagné à la cause nationaliste autant par sa vieille fibre carbonariste que par l'action de Cavour et de la belle comtesse de Castiglione. En 1859, il engage une armée de 120 000 hommes aux côtés des maigres forces piémontaises, et remporte sur les Autrichiens les succès décisifs de Magenta et Solferino. Pourtant, il s'empresse de mettre un terme à la campagne. L'effroyable carnage mais, surtout, le risque d'une interposition prussienne l'y invitent. Les Italiens ne comprennent pas. Et leur perplexité vire au ressentiment quand, sous la pression des milieux cléricaux et de l'Impératrice Eugénie, Napoléon III refuse de faire évacuer Rome à ses soldats qui garantissent l'intégrité des Etats pontificaux et, du même coup, retardent le parachèvement de l'unité de la péninsule. Pour prix de l'épopée inachevée, la France s'accrut néanmoins de Nice et de la Savoie.
Outre un époustouflante galerie de peintures, l'exposition présente pour la première fois la collection photographique du célèbre studio Alinari, véritable acte de baptême du photo-reportage.
 
Ce catalogue est édité avec le soutien de la Fondation Napoléon.

Année de publication :
2011
Lieu et maison d'édition :
Paris, Ed. Nicolas Chaudun
Nombre de pages :
324 p.
Pour commander :
voir le site de l'éditeur
Partager