Quand Napoléon inventait la France Dictionnaire des institutions administratives et de cour du Consulat et de l’Empire

Auteur(s) : LENTZ Thierry (dir.)
Partager
© Tallandier

La Bibliothèque napoléonienne des éditions Tallandier fait paraître avec ce dictionnaire un outil de travail indispensable à tout historien de l'Empire. C'est avec minutie, patience, brio et sobriété que sont répertoriées toutes les institutions civiles créées ou remodelées par Napoléon qui fait encore une fois figure de père de la France contemporaine.

Sont ainsi répertoriées aussi bien les « grandes institutions » comme la Banque de France, la Cour des comptes ou la Légion d'honneur que celles jugées comme secondaires comme la chambre des commissaires-priseurs vendeurs de meubles, les garde-digues ou le tableau des avocats.
Ici pas de notices surdimensionnées, l'essentiel est dit autour de trois questions :
Pourquoi a-t-on créé cette structure ? Quelles sont ses missions ? Comment est-elle organisée ?
Un instrument de travail accessible et simple d'utilisation.
 
Aux côtés de Thierry Lentz : Pierre Branda, Pierre-François Pinaud et Clémence Zacharie.

Année de publication :
2008
Lieu et maison d'édition :
Paris : Tallandier
Nombre de pages :
768 pages
Partager