Colloque du Centenaire de la disparition de l’Impératrice

Colloque
23/10/2021
Partager

Les Amis de Napoléon III, Société historique du Second Empire, organise le Colloque du Centenaire de la disparition de l’Impératrice. Ce colloque fait suite aux activités s’étant déroulées en octobre à Monaco, parmi lesquelles le dévoilement du buste de l’Impératrice Eugénie aux Jardins du Rocher le 9 octobre dernier.

Horaire : Samedi 23 octobre 2021, de 9h00 à 18h00
Lieu : Lycée Henri IV, Paris ( 23, rue Clovis, 75005)

► Inscription obligatoire jusqu’au 21 octobre inclus en écrivant à contact@napoleon3-secondempire.org. L’accès au lycée ne sera pas possible sans inscription.

► Pour en savoir + sur Les Amis de Napoléon III, visitez le site web

Colloque du Centenaire de la disparition de l’Impératrice
© Les Amis de Napoléon III

Télécharger le programme complet

Programme

• Ouverture par Madame le Proviseur et Maxime MICHELET

PREMIÈRE SESSION

•Abel DOUAY, Historien, ancien président des Amis de Napoléon III, conseiller de la rédaction du magazine Napoléon III : « L’impératrice Eugénie, savoir être et l’art de paraître (dans la peinture, le portrait-carte et la photographie) »
•Jean-Emmanuel SKOVRON, Avocat à la cour : « De qui Montijo est-il le nom ? La famille espagnole de l’impératrice Eugénie »
•Antonia FONYI, Chercheuse associée au CNRS et présidente de la Société Mérimée : « Prosper Mérimée et une future impératrice de quatre ans »

DEUXIÈME SESSION

•Benoît HABERT, maître de conférences en histoire du droit (Université Paris-VIII) et Maxime MICHELET, Doctorant en Histoire contemporaine (Sorbonne-Université) et biographe de l’Impératrice : « La régence de l’impératrice Eugénie : une institution pour la dynastie »
•Bruno MARTIN-GAY, Docteur en histoire du droit et des institutions (Paris-Saclay) et professeur d’histoire-géographie (lycée Marcelin Berthelot (Saint-Maur-des-Fossés)) : « L’année charnière de la politique étrangère de Napoléon III au prisme d’Eugénie : l’Impératrice face à la réticence autrichienne au projet global français de résolution de la question polonaise en 1863 »
•Raphaël DARGENT, Enseignant et historien, spécialiste de l’histoire politique, biographe de l’Impératrice : « Eugénie et Plon-Plon, ou les tensions du bonapartisme »

TROISIÈME SESSION

•Marie-Hélène BAYLAC, Agrégée d’Histoire, ancienne élève de l’ENS, biographe de Hortense de Beauharnais (Prix spécial du jury de la Fondation Napoléon 2016) : « Joséphine, Hortense et Eugénie, la construction d’une dynastie impériale »
•Alison McQUEEN, Professeure d’histoire de l’art à l’Université McMaster de Hamilton (Canada) : « Le mécénat des arts de l’impératrice Eugénie, une agentivité médiatique »
•Xavier MAUDUIT, Agrégé et docteur en Histoire : « La Maison de l’Impératrice, une institution au service du faste »
•Anne DION, Conservateur général du patrimoine au musée du Louvre : « L’Impératrice Eugénie et les diamants de la couronne »

QUATRIÈME SESSION

•Éric PRADELLES, Historien, spécialiste du Prince impérial, attaché d’administration de l’État : « L’Impératrice Eugénie : une mère face à l’adversité »
•Mathieu GEAGEA, Historien, conférencier, ancien directeur général du Mémorial Charles de Gaulle, directeur de cabinet du président du conseil départemental de l’Aisne : « Un demi-siècle d’exil »

•Conclusions du colloque par Benoît HABERT

Partager