La codification napoléonienne vue d’Angleterre : admiration, comparaison, controverses (XIXe siècle)

Conférence
12/06/2018
Partager

Pour la prochaine conférence du Cercle d’études, ouverture des inscriptions le mardi 5 juin 2018 : Gwenaël Guyon évoquera « La codification napoléonienne vue d’Angleterre : admiration, comparaison, controverses (XIXe siècle) », le mardi 12 juin 2018 à 18 heures à la Fondation Napoléon.

La codification napoléonienne vue d’Angleterre : admiration, comparaison, controverses (XIXe siècle)
Première page du Code pénal de 1810 (c) Fondation Napoléon

Présentation

Le destin des codes napoléoniens (Code civil, Code pénal, etc.) en Europe et dans le monde est connu. Toutefois leur influence outremanche l’est moins. Or, à l’époque victorienne, dans le contexte d’une réforme généralisée du droit anglais, chaque code français fait l’objet de commentaires, de débats et de controverses de la part des plus brillants juristes et hommes politiques anglais. Qu’ils soient partisans ou non de la codification, tous les réformateurs anglais témoignent une véritable admiration pour Napoléon le codificateur. Son ombre a ainsi plané sur Westminster où s’est joué l’avenir du droit anglais…
Docteur en droit des universités de Glasgow et Rennes, Gwenaël Guyon est aujourd’hui maître de conférences en Histoire du droit et des institutions à l’Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité.

Les inscriptions à la conférence se feront à partir du 5 juin 2018 auprès de Brigitte Claré (e-mail : ce@napoleon.org ; tél. : 01 56 43 46 00).

Programme de la session de printemps 2018 du Cercle d’études de la Fondation Napoléon

Partager