La légende napoléonienne

Conférence
27/03/2018
Partager

 Patrice Gueniffey et Emmanuel de Waresquiel proposeront un débat en Sorbonne mardi 27 mars 2018 de 18h à 19h30 sur le thème de la légende napoléonienne.

La légende napoléonienne

Présentation par l’association « Débattre en Sorbonne »

« L’aigle volera de clocher en clocher jusqu’aux tours de Notre-Dame ». 
Cette phrase mythique prononcée par Napoléon lors du « vol de l’aigle » à ses soldats incarne l’aspect romantique donné par les auteurs victimes du « mal du siècle » à l’épopée napoléonienne. Vainqueur des rois, il échoit sur la petite île d’Elbe le 20 avril 1814 mais revient en mars de l’année qui suit pour le dernier acte de l’épopée. En effet, si les différentes légendes ont pu diverger sur le personnage emblématique que fut l’empereur des Français, toutes s’accordent à conférer à la période des Cent Jours un caractère exceptionnel tant par l’espoir qu’elle incarna que par la tragédie qu’elle inspira. SPIV et Débattre en Sorbonne vous proposent de revenir sur la double signification qui a marqué dès le premier XIXe siècle la littérature et l’historiographie. Incroyable reconquête d’un pays par un seul homme, « ennemi et perturbateur du repos du monde », héraut de la Révolution ou putschiste désespéré, l’ancien empereur des Français revient alors que la France est en proie à une instabilité politique et à un désaveu, parfois fantasmé, du retour des Bourbons. Les Cent Jours, caractérisés par un Aigle et une France affaiblis par le Concert européen, apparaissent aux yeux de l’Histoire comme un ultime épilogue. En examinant autant les traits et la réalisation du projet napoléonien pendant la période que la création d’un véritable mythe autour des dernières semaines du Premier Empire nous interrogerons la construction de la légende napoléonienne.
Nous avons pour ce faire l’honneur immense d’accueillir Patrice Gueniffey et Emmanuel de Waresquiel en Sorbonne mardi 27 mars prochain de 18h à 19h30.
Disciple de François Furet, Patrice Gueniffey est actuellement directeur du Centre de recherches politiques Raymond Aron, professeur à l’EHESS et chercheur rattaché au CNRS. Spécialiste de la Révolution, il apporte une contribution importante à l’historiographie avec La politique de la Terreur où il mêle approche historique et philosophique pour penser le phénomène de la violence révolutionnaire de la France de la fin du XVIIIe siècle. Reconnu pour ses Histoires de la Révolution et de l’Empire et il est aussi l’auteur d’un Bonaparte salué par la critique et est aujourd’hui considéré comme l’un des plus fins connaisseurs du Premier empire et de sa figure tutélaire, Napoléon, dont il est l’un des biographes les plus reconnus. 
Ancien élève de l’ENS Saint Cloud, Emmanuel de Waresquiel est aujourd’hui professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE). Spécialiste de la Révolution française, de l’Empire et de la Restauration sa biographie de Talleyrand parue en 2003 est unanimement reconnue par le milieu universitaire comme l’un des travaux les plus riches parus sur l’ancien ministre de Napoléon. Il publie en 2008 chez Fayard Les Cents-Jours: la tentation de l’impossible en analysant de manière originale la période à travers les yeux de Louis XVIII. 

La conférence aura lieu dans l’amphithéâtre Michelet. Les inscriptions seront ouvertes prochainement.
On vous attend nombreux,
Débattre en Sorbonne & SPIV

Sorbonne – Paris-IV
47, rue des Ecoles
75230 Paris Cedex 05
Tél : +33 (0) 1 40 46 22 11
Fax : +33 (0) 1 40 46 20 10

Partager