[ANNULÉ] L’Impératrice et le gynécologue : vie et œuvre du baron Antoine Dubois

Conférence
17/11/2020
Partager

Dans le cadre du Cercle d’études de la Fondation Napoléon, prochaine date d’ouverture des réservations : mardi 10 novembre 2020. Pour la conférence de Jan Bosteels sur le thème « L’Impératrice et le gynécologue : vie et œuvre du baron Antoine Dubois ». Elle se déroulera mardi 17 novembre 2020, à 18h à la Fondation Napoléon (Espace Baron Gourgaud). 

[ANNULÉ] L’Impératrice et le gynécologue : vie et œuvre du baron Antoine Dubois
Antoine Dubois, gynécologue (1756-1837), baron Gérard et atelier © Bibliothèque de l'Académie nationale de médecine

Présentation

Paris, 20 mars 1811. Cent et un coups de canon annoncent aux Parisiens que l’héritier tant souhaité vient de naître. Dans une lettre adressée à son beau-père François Ier d’Autriche, Napoléon explique que l’accouchement a été très difficile et non sans danger de vie pour l’enfant. A Sainte-Hélène, Napoléon déclarera même que l’accoucheur avait perdu la tête. C’est grâce à ses interpellations que l’accouchement se serait déroulé sans complications. Mais que s’est-il vraiment passé ? Et pourquoi le baron Antoine Dubois, chirurgien-accoucheur, n’a pas pratiqué une césarienne ?
Le docteur Jan Bosteels est chef de service d’obstétrique-gynécologie de l’hôpital Imelda à Bonheiden en Belgique. Il est professeur invité à l’Université de Gand et collaborateur scientifique à l’Université Catholique de Louvain. Il est passionné par l’histoire du Premier Empire et celle de la médecine.

L’entrée est gratuite, sur réservation dans la limite des places disponibles.
Dès l’ouverture des inscriptions pour chaque conférence, il est possible de s’inscrire auprès de Gwenaëlle Houée :
– par courriel : ce@napoleon.org
– par téléphone au 01 56 43 46 00
Pour être tenu informé par courriel des activités du Cercle d’études de la Fondation Napoléon, merci d’adresser vos noms, prénoms, adresses postales et Internet par mail (ce@napoleon.org).

Voir le programme entier de la session d’automne 2020 du Cercle d’études de la Fondation Napoléon.

Partager