Napoléon et Paris (1799-1815). Métamorphoses urbaines

Exposition
du 15/05/2021 au 01/09/2021
Partager
Napoléon et Paris (1799-1815). Métamorphoses urbaines
Pierre-François-Léonard Fontaine (1762-1853).
"Vue du marché de l'Abbaye St Martin". Plume, aquarelle. Paris, musée Carnavalet.

Présentation de l’exposition

Pendant la période révolutionnaire, la nationalisation des biens de l’Église ainsi que d’une partie de ceux de la noblesse, permet à l’État de devenir un important propriétaire foncier. Sous le Premier Empire, le nouveau régime peut ainsi engager d’importantes réformes urbaines souvent pensées sous l’Ancien Régime, mais jamais concrétisées, faute de budget. Le percement de rues et de places, de perspectives urbaines ponctuées de monuments vont redessiner la capitale, servant de modèle aux réformes postérieures.Le modèle antique, l’Égypte puis Rome, inspire les constructions monumentales (La Madeleine, Palais Brongniart par exemple), symboles glorificateurs du nouveau régime. La construction de nombreux immeubles d’habitations, aux lignes sobres et épurées, complètent ce dispositif urbain, sans lui faire de l’ombre. Une nouvelle hiérarchie de la pierre est née.La construction du bassin de la Villette et d’un réseau de plusieurs canaux achevés par la suite (Saint-Martin, Saint-Denis, Ourcq) permettent l’amélioration de l’approvisionnement en eau de la capitale grâce à la construction de nouvelles fontaines. Ils visent surtout à alléger le trafic fluvial permettant de nouveaux aménagement urbain : quais, promenades, quais aux marchandises fournissant des denrées alimentaires aux halles et aux nouveaux marchés construits.

Cette exposition a été réalisée par la sous-direction du patrimoine et de l’histoire de la Ville de Paris

Où ? Sur les grilles de l’église de la Madeleine, 75008 Paris
Quand ? À partir de mi-mai 2021
M° La Madeleine

Partager