<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Pour découvrir l'histoire napoléonienne, pas à pas, parfaire ses connaissances et poursuivre des recherches personnelles, pour tous les amateurs et les historiens passionnés, laissez-vous guider parmi un riche ensemble d'articles et de dossiers thématiques, d'images commentées, d'outils pour travailler.

Enrichissements récents :

Articles : Le butin de Waterloo reconstitué au musée de la Légion d'honneur
Images : Photographie : La princesse Clotilde et son fils Victor Napoléon
Chronologies : Les grandes étapes de la campagne du Mexique (de 1861 à 1867)

NAPOLEONICA LA REVUE

La revue
anglegauche angledroit
 
 

ARTICLES

« Sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène » : où en est-on ? (1er février 2014)

(Article de LENTZ Thierry )

 Informations

Aile des généraux
Appartements de l'Empereur
Restauration des meubles à Paris
Restauration des meubles à Sainte-Hélène, restauration des écuries
Refonte de la signalétique des trois lieux napoléoniens
Communication, organisation
Création d'un fonds dédié aux Domaines nationaux de Sainte-Hélène

L'opération « Sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène » se poursuit dans le respect des délais et des budgets. Grâce à la générosité des donateurs, elle s'est étendue à d'autres éléments que l'aile des généraux, pour le plus grand bien de la défense du patrimoine napoléonien de Sainte-Hélène. Voici le point sur son avancement au 1er février 2014.


  Aile des généraux


Le gros oeuvre sera terminé fin juin 2014, comme il était prévu. Les murs extérieurs sont terminés. La toiture est en cours d'installation. Les différentes pièces se dessinent parfaitement :
- les appartements Las Cases  et Gourgaud constitueront un dispositif de réception des invités, avec deux chambres, un petit salon et deux salles d'eau ;
- les appartements O'Meara et Montholon, ainsi que l'ancien quartier des officiers d'ordonnance anglais deviendront un Centre de conférences et d'exposition temporaire pouvant accueillir jusqu'à 120 personnes.

Restaurée et reconfigurée sur la base du plan établi par le jeune Emmanuel Las Cases et une aquarelle de l'officier anglais Ibbetson (offerte au Domaine par le collectionneur Jean-Paul Mayeux), l'aile des généraux sera ensuite décorée et dotée – pour les deux appartements – autant que faire se pourra de son mobilier d'origine.

L'inauguration officielle de la « nouvelle » aile des généraux est prévue pour le 15 octobre 2015, bicentenaire de l'arrivée de Napoléon à Sainte-Hélène.



  Appartements de l'Empereur


Le départ de 31 meubles vers Paris pour restauration a obligé Michel Dancoisne-Martineau à réorganiser l'aménagement intérieur de certaines pièces. C'est ainsi que, privée de son billard et de ses fameux globes, l'antichambre a retrouvé l'aspect qu'elle avait en 1821 (le billard avait été donné par l'Empereur aux domestiques). Ailleurs, les meubles de l'Empereur ont été remplacés par d'autres pièces historiques. Exemple : la table de la salle à manger (aujourd'hui à Paris) a été remplacée par celle de Bertrand. Les meubles authentiques reprendront bien sûr leur place à l'issue de leur restauration.

Afin de ne pas laisser cette pièce vide, le cabinet de travail est actuellement présenté comme l'était la chapelle ardente qui fut dressée pour l'exposition du corps de l'Empereur, à partir du 6 mai 1821.

Concernant les restaurations intérieures, le salon où est mort l'Empereur a retrouvé son aspect du 5 mai 1821 : tapis, tapisseries, corniches et peintures ont été refaites.

Une étude est enfin en cours pour une restauration de la salle de bain dans son état de 1821. La baignoire de l'Empereur est actuellement à Paris, ce qui facilitera les travaux de tapisserie, peinture et réaménagement.



  Restauration des meubles à Paris


Trente-et-un meubles ont été rapatriés à Paris et y sont arrivés à la mi-mai. Ils sont entre les mains des restaurateurs de Malmaison et du ministère des Affaires étrangères. L'opération durera jusqu'à la fin 2015. Une exposition de ces meubles est programmée au Musée de l'Armée, courant 2016.



  Restauration des meubles à Sainte-Hélène, restauration des écuries


Une soixantaine de meubles restés à Sainte-Hélène sont restaurés sur place dans le cadre d'une sous-opération qui a notamment permis la restauration d'une partie des écuries de Longwood qui ont été transformés en atelier. Ce petit bâtiment prendra le nom des frères Archambault.

La restauration proprement dite est conduite sur place par Amaël Gohier, restaurateur du Patrimoine, qui en est actuellement à sa deuxième mission de deux mois. Il est entouré d'une équipe de sept jeunes Héléniens qui sont formés par lui et commencent à intervenir sur les meubles, sous son contrôle. Le meilleur d'entre eux a été recruté pour un an à temps plein.

Rappelons que pour cette opération de formation, le gouvernement de Sainte-Hélène a accordé à la Fondation Napoléon une subvention de 100 000 euros.



  Refonte de la signalétique des trois lieux napoléoniens


Lors de la mission sur place du directeur de la Fondation, Michel Dancoisne-Martineau et lui ont travaillé à la refonte de la signalétique de la maison de Longwood, de la Tombe (désormais appelée « Tombe de l'Empereur Napoléon ») et du pavillon des Briars. Une centaine de panneaux généraux seront implantés et les cartels seront modernisés.

Une réflexion sur l'accueil du public est également en cours, pour tenir compte de la probable augmentation des visites après la mise en service de l'aéroport de Sainte-Hélène, en juin 2016.



  Communication, organisation


Plusieurs chantiers sont encore ouverts, qui ont été rendus nécessaires par l'investissement exceptionnel de l'opération « Sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène ». Les Domaines, la Fondation et le gouvernement de Sainte-Hélène réfléchissent ainsi ensemble au positionnement des propriétés françaises dans « l'offre » touristique de l'île, à l'élargissement de « l'offre » napoléonienne au sein d'une informelle association au sein des « Napoleonic Sites of Saint Helena » (Maison Bertrand, création d'un itinéraire napoléonien, etc.). Enfin, une réflexion est menée sur l'organisation même des Domaines. Le tout se fait, évidemment, dans le respect scrupuleux de ces lieux de mémoire.



  Création d'un fonds dédié aux Domaines nationaux de Sainte-Hélène


La souscription « Sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène » se poursuivra jusqu'à fin 2015. Les fonds collectés et le reliquat de la première vague de la souscription seront placés dans un fonds particulier, géré par la Fondation Napoléon, qui servira à financer dans l'avenir les petites restaurations que le ministère des Affaires étrangères ne pourrait prendre en charge.
 
(1er fevrier 2014)

 
Connaître le projet, consulter le Tableau de bord du Budget Opération Sainte-Hélène, et accéder au Bulletin de souscription : cliquez ici !


 
     
 
 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique

 

 

 

 

 Imprimer

Ajouter à votre sélection

 
 


 Informations

Auteur :

LENTZ Thierry

 

 
 

Haut de page

 
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800