<i>Napoleonica La Revue</i>, revue internationale d'histoire des Premier et Second Empires napoléoniens, articles, bibliographies, documents, comptes rendus de livres, en français et en anglais : n° 19, juin 2014
IN ENGLISH

Pour découvrir l'histoire napoléonienne, pas à pas, parfaire ses connaissances et poursuivre des recherches personnelles, pour tous les amateurs et les historiens passionnés, laissez-vous guider parmi un riche ensemble d'articles et de dossiers thématiques, d'images commentées, d'outils pour travailler.

Enrichissements récents :

Chronologies : Les grandes étapes de la campagne du Mexique (de 1861 à 1867)
Dossier thématiques : Louis-François Lejeune (1775-1848) général, peintre et mémorialiste
Articles : Le butin de Waterloo reconstitué au musée de la Légion d'honneur

NAPOLEONICA LA REVUE

La revue
anglegauche angledroit
DOSSIERS THÉMATIQUES

Nous vous proposons des dossiers thématiques sur des personnages ou des sujets politique, économique ou artistique de l'histoire du Premier et du Second Empire.

Pour déccouvrir un autre dossier thématique, consultez la liste de tous les dossiers.

Pour des informations complémentaires, contactez-nous.

 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique


Le Traité de Vienne (14 octobre1809)

 

Introduction | Documents | Chronologies | Iconographie

 
Parade militaire à schönbrunn, le 12 octobre 1809 (c) RMN

Parade militaire à schönbrunn, le 12 octobre 1809 (c) RMN


Suivant l'armistice de Znaîm (juillet 1809), le traité de Vienne (aussi connu sous le nom de Traité de Schönbrunn) met un terme définitif à la campagne d'Autriche de 1809, et avec elle à la guerre de la 5e Coalition. Signé le 14 octobre 1809 et ratifié par Napoléon les jours suivants, le traité est la suite logique des plusieurs mois de négociations autrichiennes.

L'Autriche cède un ensemble de territoires, incluant Salzburg, la haute-vallée de Inn, Trieste, la Carniole et la Croatie.). Des articles secrets du traité imposaient à l'armée autrichienne de se limiter à 50 000 soldats jusqu'à la signature de la paix avec l'Angleterre et jusqu'à ce que les fortifications de Vienne furent détruites. Le traité fut bénéfique pour la Russie, le royaume de Bavière et le duché de Varsovie. Il en résulta la création des Provinces Illyriennes, un petit ensemble de provinces autonomes sur la côte adriatique gouverné par l'Empire français.

 Ce traité de Vienne vient conclure notre série de dossiers sur cette campagne qui se constitue de :
La bataille d'Aspern-Essling, La bataille de Wagram et Napoléon et le Tyrol.

 
H. D-W et E.P. octobre 2009


 

 Imprimer

 Imprimer tout





Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800