-
IN ENGLISH

Du néoclassicisme à l’éclectisme, des prémices du romantisme à celles de l’impressionnisme, l’art des périodes napoléoniennes est multiple et continue de fasciner chercheurs, collectionneurs et simples amateurs. Amoureux des beaux-arts ou fin connaisseur des arts décoratifs, venez ici partager votre passion.

Enrichissements récents

Agenda : Théâtres romantiques à Paris
Objet du mois : Bijou de chevalier de l'ordre de l'Éléphant de Napoléon Ier
Presse et publications : On en parle
anglegauche angledroit
L'objet des mois précédents - Napoléon Ier législateur
   

L'OBJET DES MOIS PRÉCÉDENTS


Objet d'art, objet souvenir, objet rare à redécouvrir, retrouvez chaque mois un nouvel objet.

Pour tout renseignement, contactez-nous.

   

 Retour en page d'Accueil

 Retour page de Section

 Pour voir les objets
des mois précédents

 

 

 

 

 Imprimer

Ajouter à votre sélection

 
     

Napoléon Ier législateur

Agrandir


   

Auteur :
GUILLAUME Eugène (1822-1905)

Date :
vers 1860

Technique :
plâtre patiné

Dimensions :
H. 180 cm; L. 86 cm; P. 52,5 cm

Lieu de conservation :
Fondation Napoléon, don Olivier Lefuel 2003 

Crédits :
© Fondation Napoléon - Patrice Maurin-Berthier

Commentaires

L'oeuvre du sculpteur Eugène Guillaume comporte un important cycle napoléonien résultant essentiellement des commandes du prince Napoléon (1822-1891), fils de Jérôme Bonaparte. Le prince avait fait construire par l'architecte Normand, au 18 avenue Montaigne, une demeure imitée des villas antiques et connue sous le nom de maison pompéienne. Il avait commandé pour l'atrium de cette dernière une statue en pied de Napoléon Ier figurant l'Empereur en toge tenant le Code civil, la tête laurée, un aigle à ses pieds. L'oeuvre présentée ici est le plâtre original de cette statue en marbre blanc, commandée sans doute avant 1859 (elle figure dans le livret du Salon de cette année là mais ne fut présentée qu'à l'exposition de 1861). Un tableau de Gustave Boulanger, Répétition du "Joueur de flûte" et de "la femme de Diomède" chez le prince Napoléon dans l'atrium de sa maison pompéienne 1860  (musée de Versailles), montre la préparation des comédiens pour la représentation prévue à l'occasion de l'inauguration de la maison le 14 février 1860. Le Napoléon Ier de Guillaume y figure, dominant l'atrium sur un haut socle traité en fontaine antique. La même mise en scène décorative est cette fois révélée avec précision dans une série de photographies de 1863 dues à Laplanche.  

Si le plâtre est resté dans l'atelier de Guillaume, puis dans sa descendance jusqu'à sa donation en 2003 à la Fondation Napoléon, le marbre connut un destin plus chaotique. Après la vente de la maison pompéienne en 1866, la statue fut présentée à l'Exposition universelle de 1867 avant de subir d'irréparables dommages dans l'incendie du palais des Tuileries en 1871. Transportée au château de Prangins, en Suisse, elle est aujourd'hui conservée au Napoleon Museum d'Arenenberg.  

Pour le jardin d'hiver de la maison pompéienne, le prince Napoléon avait également commandé à Guillaume une série de bustes de Napoléon à différentes étapes de sa vie : élève à Brienne, général en chef de l'Armée d'Italie, Premier Consul, Empereur, en 1812, à Sainte-Hélène (les plâtres sont à Malmaison, les marbres à Prangins et à Arenenberg). Un Napoléon en pied en lieutenant d'artillerie clôt le cycle en 1870, mais le musée d'Orsay conserve aussi des esquisses en cire d'une statue équestre non exécutée, prévue pour la cour Napoléon du Louvre. 
 
Karine Huguenaud

 
   
 

Voir les objets des mois précédents :

 OK

Haut de page
 
Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800