Livres numériques, documents numérisés, brochures numérisées, provenant de la Bibliothèque de la Fondation Napoléon : voir les nouveautés !
IN ENGLISH

Pour vivre sa passion de l’histoire aujourd’hui, un magazine, des jeux et des animations à picorer suivant son humeur, des rencontres avec des personnalités de l’histoire napoléonienne, et des actualités et des informations à suivre chaque jour.

Enrichissements récents :

Revue de presse : - Tradition magazine, n°260, mars-avril 2012
Interview : Bruno Colson : l'art de la guerre de Napoléon (février 2012)
Mode : Les sous-vêtements féminins sous le Premier Empire
anglegauche angledroit

MUSÉES, SITES ET MONUMENTS

 

Opéra Garnier - Paris

Information



Agrandir


 

Le 29 septembre 1860, Napoléon III décrètait la construction d'un nouvel opéra afin de remplacer celui de la rue Le Peletier, édifice provisoire trop étroit et situé dans un quartier encombré. Un concours était ouvert en décembre rassemblant 171 candidats. Il fut remporté par un jeune architecte encore inconnu, Charles Garnier. Pendant quatorze années, celui-ci se consacra presque quotidiennement au prestigieux chantier. La façade fut inaugurée officiellement le 15 août 1867 au milieu des fastes de l'Exposition universelle mais l'inauguration de l'ensemble n'eut lieu qu'après la chute de l'Empire en 1875.

Par ce monument qui fit sa renommée, Garnier s'affirmait comme le créateur du style Second Empire. A l'Impératrice Eugénie qui s'étonnait du manque d'unité de l'ensemble : "Qu'est-ce que ce style ? Ce n'est pas un style, ce n'est pas du grec, ni du Louis XVI", l'architecte aurait répondu : "Non, ces styles ont fait leur temps. C'est du Napoléon III". Par son éclectisme et son exubérance décorative, le monument est en effet devenu le symbole du régime impérial. Intégré dans le nouvel urbanisme parisien, l'Opéra est paradoxalement à l'opposé de ses caractéristiques stylistiques : courbes baroques, profusion ornementale et polychromie éclatante tranchent singulièrement face à la régularité et à la grise austérité des conceptions architecturales haussmanniennes.
 
Le plan, véritable chef-d'oeuvre de fonctionnalisme, est particulièrement lisible de l'extérieur dans la répartition des différents volumes : le vestibule d'accueil surmonté du foyer et desservi par l'escalier d'honneur, la salle, la scène prolongée du foyer de la danse et la partie réservée à l'administration. La façade extérieure, synthèse baroque de différents styles, est rythmée par une colonnade corinthienne en pierre de Ravières surmontée d'un attique décoré de masques à l'antique de Klagmann. Des groupes sculptés encadrent les entrées au rez-de-chaussée : "La Musique" de Guillaume, "La Poésie lyrique" de Jouffroy et "Le Drame lyrique" de Perraud paraissent bien académiques face à "La Danse" de Carpeaux. Le dôme qui correspond à la coupole de la salle et le fronton triangulaire indiquant la scène sont surmontés d'un ensemble de Millet, "Apollon brandissant sa lyre entre la Poésie et la Musique".
 
A l'intérieur, on accède par le vestibule au somptueux escalier d'honneur, chef-d'oeuvre de marbre, de porphyre et d'onyx orné de torchères de Carrier-Belleuse. Le grand foyer est décoré de peintures allégoriques dues à Baudry. La salle pourpre et or comprend cinq étages de loges où huit colonnes colossales supportent la coupole. L'ancien plafond de Lenepveu a été dissimulé en 1964 sous un nouveau plafond peint par Chagall.

Karine Huguenaud 


 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique

 

 

 

 

 Imprimer

Ajouter à votre sélection


Informations


Type : Monuments, parcs et jardins
Région : Paris et Ile de France
Thèmes : Art et culture
Adresse : Place de l'Opéra / Angle rues Scribe et Auber 75009 Paris, France
Téléphone : +33 (0)1.40.01.17.89
Ouverture Ouvert tous les jours de 10h à 17h.
*de 10h à 13h les jours de représentations en après-midi (accès jusqu'à 12 h30)
Ouvert de 10h à 18h de mi-juillet à fin aout.
Fermeture le 1 janvier, le 1 mai et les jours de manifestations exceptionnelles.
Accès : Métro : lignes 3, 7 et 8 station Opéra
RER : ligne A station Aube
Bus : 20, 21, 27, 29, 42, 52, 53, 66, 68, 95
Type Accès : Entrée tout public



Haut de page

Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800