-
IN ENGLISH

Pour vivre sa passion de l’histoire aujourd’hui, un magazine, des jeux et des animations à picorer suivant son humeur, des rencontres avec des personnalités de l’histoire napoléonienne, et des actualités et des informations à suivre chaque jour.

Enrichissements récents :

Vient de paraitre : Les damnés de la République (roman)
Mode : Les sous-vêtements féminins sous le Premier Empire
Sites, musées et monuments : Le musée des Lettres et Manuscrits (Bruxelles)
anglegauche angledroit

MUSÉES, SITES ET MONUMENTS

 

Waterloo

Information



 

La bataille de Waterloo se déroula lors de la campagne de Belgique le 18 juin 1815. Opposant les armées françaises aux armées anglo-hollandaises de Wellington et prussiennes de Blücher, elle fut un véritable désastre militaire pour les français et entraîna la chute du Premier Empire.
 
Les sites visitables relatifs à cette bataille se répartissent en quatre zones géographiques : 
 

VIEUX-GENAPPE :
-La ferme du chantelet (à 4 km après Genappe) : quartier-général du maréchal Ney dans la nuit du 17 au 18 juin.
-La ferme du Caillou (sur la N.5 en direction de Bruxelles) : quartier-général de Napoléon dans la nuit du 17 au 18 juin. Un musée y a été installé en 1950 par la Société Belge d'Etudes Napoléoniennes. La salle des aides de camp, la salle à manger, la chambre de l'Empereur et une salle annexe rassemblent d'intéressants souvenirs. Dans le verger, un monument commémoratif a été érigé en l'honneur des chasseurs à pied de la Garde Impériale.
 
WATERLOO
(à 18 km au sud de Bruxelles par la N.5) :
-L'église Saint-Joseph : véritable temple de la bataille rassemblant 27 plaques commémoratives, un monument de marbre blanc par Geefs, un bas-relief en bronze, tous consacrés aux soldats alliés. Un buste de Wellington par Adams y est également conservé.
-Le musée Wellington : géré par la Société des Amis de Wellington, cette auberge-relais de poste où le duc passa les nuits du 17 et 18 juin est aujourd'hui un musée consacré à son souvenir. On peut y voir sa chambre ainsi que celle de son aide de camp Gordon blessé mortellement pendant la bataille. C'est ici que Wellington rédigea son célèbre bulletin de victoire.
-La "Maison Pâris" (214 chaussée de Bruxelles) : quartier-général du général anglais, Lord Uxbridge, dans la nuit du 17 au 18 juin.
 
BRAINE L'ALLEUD (au sud de Waterloo par la N.6) :
-L'église Saint-Etienne : elle servit d'hôpital durant les jours qui suivirent la bataille.
-La ferme de Hougoumont (suivre le trajet fléché "Goumont") : l'un des lieux les plus célèbres de la bataille. On y trouve de nombreuses plaques commémoratives et dans le verger quelques tombes. Au fond de celui-ci, a été érigé en 1913 le seul monument dédié aux soldats français tombés à Waterloo.
-La butte du Lion : immense cône de 43 m de hauteur pour une circonférence de 500 m, cette butte fut élevée à l'emplacement où le prince d'Orange reçut une blessure à la fin de la bataille. Surmontée d'un lion en fonte symbole d'une victoire annonçant la paix européenne, elle offre une vue d'ensemble sur le champ de bataille.
-Le panorama de la bataille : fresque de 110 m de circonférence représentant la charge du maréchal Ney.
-Le Palais de l'Empire : musée de cire au pied de la butte.
 
PLANCENOIT (Commune de) :
-De nombreux monuments commémoratifs jalonnent la route depuis la butte : stèle du général Picton, monument anglais Inniskilling, monument aux Belges, monument des Hanovriens.
-La ferme Papelotte : appui principal de l'aile gauche anglo-néerlandaise pendant la bataille.
-La ferme de Mont-Saint-Jean : elle fut transformée en hôpital de campagne pour l'armée anglo-hollandaise pendant la bataille. Le prince d'Orange et Gordon y furent transportés.
-La ferme de la Haie-Sainte : position anglo-hollandaise enlevée par le maréchal Ney.
-La ferme de la Belle-Alliance : Blücher et Wellington s'y rencontrèrent au soir de la bataille.
-Colonne Victor Hugo : monument dédié à l'écrivain qui célébra l'épopée napoléonienne.
-Monument français de L'Aigle blessé : sculpture de Gérôme inaugurée en 1904 et dédié aux derniers combattants de la Grande Armée.
-Les hauteurs de Rossomme : Napoléon y avait installé son poste d'observation aux débuts des opérations.
-Village de Plancenoit : monument prussien inauguré le 18 juin 1818. A quelques distances de ce monument, une stèle a été érigée par la Fondation Napoléon et l'Association franco-européenne de Waterloo en mémoire de la jeune Garde de l'Empereur menée par le général Duhesme.


 

 Retour page d'Accueil

 Retour page de Section

 Retour page de Rubrique

 

 

 

 

 Imprimer

Ajouter à votre sélection


Informations


Type : Champs de bataille
Région : Europe (hors France)
Thèmes : Histoire, Militaria
Adresse : Route du Lion 252-254
B-1420 Braine-l'Alleud, Belgique
Téléphone : +32 (0)2 385 19 12
Ouverture  
Accès : Accès Par la route : Ring Est sortie 25 (Butte du Lion)
- Du centre de Bruxelles, bus 365
- Du centre de Waterloo, bus W
- Par le train : ligne Bruxelles-Charleroi (gare de Braine l'Alleud)
 
MAJ : juin 2014
Type Accès : Entrée tout public



Haut de page

Lettre d'info | Mon Napoleon.org | Plan du site | Contacts | Mettre dans vos favoris | Mentions légales | ISSN 2272-1800