Campagne de France, 1814

Artiste(s) : MEISSONIER Ernest
Partager
© RMN

Source d'inspiration pour les romantiques, l'épopée napoléonienne le fut aussi pour les peintres académiques. L'oeuvre de Meissonier, une des gloires artistiques du Second Empire et de la Troisième République, en témoigne largement. « Que de fois j'ai vu l'Empereur en rêve ! » avoue ce peintre né en 1815 quelques mois avant Waterloo. Il conçut un « cycle napoléonien » composé de cinq grandes pages : « 1796 », « 1807 », « 1810 », « 1814 » et « 1815 ». Seuls « 1807 » et « 1814 » seront achevés, ainsi que deux autres toiles en marge du cycle, « 1805 » et « 1806 ».
Meissonier a parfaitement résumé ce tableau : « La campagne de France. Ciel bas, sol ravagé, état-major accablé, armée épuisée. L'Empereur marche en avant, monté sur son cheval blanc. Plus que la déroute des armées, c'est l'attitude de Napoléon Ier à cette heure critique qui importe« .  K.H.

Expositions : Salon des Artistes français, Paris, 1864, no 1328 bis ; Exposition universelle, Paris, 1867, groupe 1, classes 1 et 2, no 453.
Legs Alfred Chauchard, 1909.
 
L'atelier d'Histoire de l'art de la Fondation Napoléon, « Autour de quelques chefs-d'oeuvre de la peinture napoléonienne« , a proposé une analyse de ce tableau par Juliette Glikman. Ecoutez cette conférence en cliquant ici.

Date :
1864
Technique :
huile
Dimensions :
H = 0,51 m, L = 0,76 m
Lieux de conservation :
Paris, musée d'Orsay
Partager