Plan de la bataille d’Iéna, 14 octobre 1806

Partager

C'est dans un épais brouillard que débute la première attaque française, à 6 heures du matin.
Près de 150 000 soldats, français d'un côté, prussiens et saxons de l'autre, s'affrontent sous le regard de l'Empereur Napoléon Ier. La victoire française, appuyée par celle de Davout à Auerstedt le même jour, met à genoux le royaume prussien, et mène Napoléon jusqu'à la capitale Berlin, le 27 octobre.
 
Légendes
 
1 – Combats au Dornberg
2 – Combats près de Rödigen
3 – Principaux combats près de Vierzehnheiligen
4 – Combats sur la Schnecke
5 – Combats sur le Sperlingsberg
 
H = quartier général de l'armée des coalisés (Hohenlohe)
S = quartier général du contingent saxon
N = Lieu où séjournait Napoléon

 
Voir le plan de la bataille d'Auerstedt

Partager