L’écho des batailles : Pages d’histoire napoléonienne en musique (1800-1815) par Steibelt, Jadin, Le Mière, Dussek, Ruppe, Moscheles (cd)

Auteur(s) : PROPPER Daniel (pianiste, interprète)
Partager

 
Ce CD a reçu le Prix pour une oeuvre musicale et historique 2012 de la Fondation Napoléon.

La musique de piano des années 1800 à 1815 n'a peut-être pas encore reçu toute l'attention que sa diversité est en droit de lui mériter. Ces années-là sont en effet bien plus célèbres pour les batailles qui voient s'affronter les royautés conservatrices et la France révolutionnaire, républicaine puis impériale, que pour l'intéressante floraison musicale qui les accompagne.
Les quinze années qui ouvrent le siècle sont pourtant le moment où des compositeurs commencent à faire entendre un langage harmonique nouveau, le moment où l'émergence des consciences nationales favorise l'emploi d'airs nationaux et de thèmes populaires immédiatement reconnaissables pour caractériser les antagonistes dans les batailles qui se livrent sur les pianos des salons, l'heure, enfin, des premiers triomphes des « variations de bravoure » dont les pianistes virtuoses vont dès lors nourrir leurs programmes. – C'est cette diversité encore partiellement méconnue que présente le programme de cet enregistrement, constitué d'oeuvres soigneusement sélectionnées parmi nombre de pièces tombées dans l'oubli, et qu'il faut écouter en gardant en mémoire cette vérité fondamentale, que ceux que nous appelons aujourd'hui des précurseurs ne savaient pas au moment où ils composaient qu'ils annonçaient les temps futurs.
Lire la suite sur le site de l'éditeur
 
Programme
Premier enregistrement des oeuvres suivantes (sauf *) :
– Grande Sonate pour le Piano forte en mi bémol majeur, op. 45 (Steibelt)
– La Grande Bataille d'Austerlitz (Jadin)
– La Bataille d'Jena (Le Mière)
– Sonate en fa dièse mineur « Elégie harmonique »* (Dussek)
– La Destruction de Moscou (Steibelt)
– La Grande Bataille de Waterloo (Ruppe)
– Grandes Variations sur la Chute de Paris (Moscheles)

L'interprète : Pianiste né à Stockholm en 1969, Daniel Propper est l'élève de la pianiste légendaire Tatiana Nikolaïeva qui le fait jouer au Festival de Salzburg en 1990. Il obtient un grand nombre de récompenses et de prix dont, en 1990, la plus importante bourse jamais octroyée par l'Académie Royale de Musique de Suède et le premier prix du concours international de Kil, en Suède.
Daniel Propper interprète de nombreux concertos, notamment le Concerto n°3 de Rachmaninov avec l'Orchestre Symphonique de Stockholm sous la direction d'Emmanuel Krivine et Rhapsody in Blue de Gershwin avec l'Orchestre National d'Île de France.
En musique de chambre, il joue aux côtés des violonistes Alexandre Brussilovsky et Anastasia Khitruk, de la violoncelliste Emmanuelle Bertrand, du pianiste Noël Lee et de musiciens de l'Ensemble Orchestral de Paris. Par ailleurs, il est souvent sollicité pour donner des récitals de mélodies avec des chanteurs français et scandinaves.
Parmi ses derniers enregistrements, on trouve trois CD avec les Pièces lyriques de Grieg, les Variations Goldberg en CD et en DVD ainsi qu'un CD intitulé Last American Dream avec la musique de Jeremy Bentam.
 

Année de publication :
2012
Lieu et maison d'édition :
Forgotten Records
Pour commander :
sur le site de l'éditeur Forgotten Records
Partager