L’été en enfer, Napoléon III dans la débâcle

Auteur(s) : CHAUDUN Nicolas
Partager
© Actes Sud 2011

Août 1870, l'armée impériale est pulvérisée, le trône renversé, le territoire envahi.
L'effondrement instantané du Second Empire abasourdit l'Europe entière ; il inaugure pour la France un siècle de déclin convulsif. On a beaucoup glosé depuis, et d'autant plus que la gabegie du printemps 1940 a reproduit en détail la « débâcle » de l' « année terrible ». Dans cette avalanche de commentaires, rien sur l'empereur. Rien, sinon cette sempiternelle rengaine d'un souverain défait, errant sur les champs de bataille en quête d'une mort qui lui épargnerait le déshonneur.
L'inanité d'un chef dépossédé du pouvoir, puis dépouillé du commandement militaire, peut justifier ce silence. L'impeccable réserve que s'imposèrent les compagnons d'infortune l'explique encore. Cependant, Napoléon III incarne ici le parfait héros des tragédies classiques. La prémonition du désastre mais aussi son acceptation, les souffrances physiques qu'il endure, une pierre grosse comme le poing lui obstrue la vessie, et la cruauté de ses relations avec l'impératrice soutiennent une tension dramatique qui s'installe dès le brutal début de la crise.
Un règne s'alanguit sous le soleil de l'été, et soudain s'époumone dans une folle course à l'abîme. On croirait un roman ; ce n'est qu'une tranche d'histoire

Table des chapitres :
I. – Le retraité de Saint-Cloud
II. – A la guerre comme en villégiature
III. – Le putsch des mamelouks
IV. – Sans plus d'épée que de sceptre
V. – La boue, la sueur et le sang
VI. – La bouche de la nasse
VII. – La mort qui tapine
VIII. – Mourir quand même

L'auteur :
Né à Paris en 1962,  Nicolas Chaudun a dirigé la rédaction de Beaux-Arts magazine avant de créer sa propre maison d'éfition d'art. Il a publié chez Actes Sud un  récit de voyage, Le Promeneur de la Petite Ceinture (2003), une histoire su portrait équestre dans la peinture occidentale, La Majesté des centaures (2006) ainsi qu'une biographie Haussmann, Georges Eugène, préfet-baron de la Seine (2009).
 
L'auteur sera en dédicace le jeudi 3 mars 2011 à la librairie Fontaine Haussmann.
 
 
L'avis de napoleon.org : 
L'auteur, Nicolas Chaudun, nous livre ici un récit passionnant et très documenté des derniers feux du Second Empire et du long calvaire d'un Napoléon III épuisé par la maladie. Ecrit avec beaucoup de justesse et une belle plume, ce livre, qui rend justice à l'Empereur, se dévore tel un roman (E.P.)
 
 
Site de l'éditeur



Année de publication :
2011
Lieu et maison d'édition :
Arles : Actes Sud
Nombre de pages :
172 pages
Partager