BELLOY (1709-1808), Jean-Baptiste, comte de, cardinal et législateur

Partager
Jean-Baptiste de Belloy (1709-1808)

Belloy (Jean-Baptiste, comte de ), évêque et législateur, né à Morangles (Oise), le 19 octobre 1709, de « Philippe-Sébastien de Belloy, chevalier seigneur, marquis de Morangles, et de dame Jeanne louise Dauchy », mort à Paris le 10 juin 1808 ; devint évêque de Marseille en 1755, quitta ce siège en 1791, n'émigra pas, se retira à Chambly, et, au moment du Concordat, se rallia à Bonaparte, qui le nomma archevêque de Paris en l'an X.
Il fut fait cardinal un an après. Le 27 fructidor an X, il fut nommé membre du Sénat conservateur, de la Légion d'honneur (9 vendémiaire an XII), grand-croix le 13 pluviose an XIII, créé comte de l'Empire le 26 avril 1808 et mourut deux mois après, âgé de 99 ans.

 

Cette notice est tirée du Dictionnaire historique et biographique de la Révolution et de l'Empire (1789-1815) / Ouvrage rédigé pour l'histoire générale par le Dr Robinet, pour la partie descriptive et biographique par Adolphe Robert, pour les matières constitutionnelles et législatives par J. Le Chapelain. – Paris, Librairie historique de la Révolution et de l'Empire, 1898, volume 1,  p. 149.

Partager