Évacuation des œuvres du musée du Louvre 1939 : le Prince impérial et son chien Néro

Artiste(s) : Anonyme
Partager

Déterminée à protéger les collections du Louvre alors que se profile la guerre contre l’Allemagne d’Hitler, la Direction des musées nationaux sélectionna plusieurs lieux loin de villes susceptibles d’être bombardées, pour accueillir les pièces les plus exceptionnelles.
Si la majorité des œuvres furent entreposées au château de Chambord, c’est le château de Chèreperrine, à Origny-le-Roux dans l’Orne, qui fut choisi pour abriter les tableaux de grandes dimensions, et notamment la Bataille d’Eylau, les Pestiférés de Jaffa et le Sacre de Napoléon.
(Rose Valland, Le front de l’art. Défense des collections françaises 1939-1945, Réunion des musées nationaux, 2014, p. 43-44.)

Ici, le Prince impérial et son chien Néro, œuvre de Carpeaux de 1865, veillent sur un ensemble des caisses dans une salle du Louvre. (Cette œuvre a rejoint le musée d’Orsay, où on peut l’admirer désormais).

Évacuation des œuvres du musée du Louvre 1939 : le Prince impérial et son chien Néro
Évacuation des œuvres du Louvre 1939 © Archives nationales

voir et zoomer la photographie sur le site des Archives nationales
voir les informations inscrites au dos de la photographie sur le site des Archives nationales (date manuscrite, fin septembre 1938 ?)

Présentation du fonds des Archives nationales

► « L’art retrouvé : de Chambord au musée du Louvre », Journal Les Actualités Françaises, 31 août 1945 © INA


Date :
1939
Technique :
photographie noir et blanc
Lieux de conservation :
Archives nationales
Crédits :
© Archives nationales
Partager