Pierre Nora : 1996-2006 Napoleon.org a 10 ans (audio)

Partager

À l’occasion de son 10ème anniversaire, napoleon.org a convié quelques historiens, de la période napoléonienne et d’autres périodes, des personnalités du monde culturel et des membres de la Fondation Napoléon, à évoquer Napoléon, « leur » Napoléon. Réalisées en partenariat avec Europe 1, ces rencontres sont conduites par Franck Ferrand, et présentées par Julie. (mise en ligne le 1er décembre 2006)

Pour écouter cette interview, il vous sera peut-être nécessaire de télécharger Windows Media Player (gratuit).

Pierre Nora : 1996-2006 Napoleon.org a 10 ans (audio)
© Gallimard

Pierre Nora, de l’Institut, Académie française

Après une licence de lettres et de philosophie à Paris, Pierre Nora (né en 1931) obtient l’agrégation d’histoire en 1958 et est affecté à Oran. Après un séjour à la fondation Thiers, entre 1961 et 1963, il décroche une bourse de voyage et part visiter les Etats-Unis, Cuba et la Chine. Il mène une double carrière, d’universitaire et d’éditeur. Il est maître-assistant à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris jusqu’en 1977, date à laquelle il est élu directeur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Spécialisé en historiographie il s’est surtout consacré à la mémoire collective contemporaine dans le cadre d’une Histoire du présent. Il est fait Docteur honoris causa de l’université Laval à Québec en 1999. Parallèlement à ses recherches en histoire, Pierre Nora crée en 1964 la collection Archives chez René Julliard, puis entre l’année suivante chez Gallimard en tant que directeur littéraire. En 1980 il fonde la revue Le Débat qu’il dirige depuis. Il a reçu de nombreux prix comme le prix Gobert de l’Académie française et le Grand prix national de l’Histoire, tout deux en 1993. Pierre Nova est élu à l’Académie française, le 7 juin 2001.

Il a notamment publié : Les Français d’Algérie, 1961 ; Vincent Auriol. Journal du Septennat 1947-1954, 1970-1979 ; Vincent Auriol. Journal du Septennat 1947-1954, 1973 ; Essais d’ego-histoire, 1987 ; Les Lieux de mémoire, 1993.

Partager