Le château de Rambouillet

Période : Ancien Régime/Ancien Regime, Directoire-Consulat-Ier Empire/Directory-Consulate-1st Empire
Partager
Le château de Rambouillet
Vue aérienne du château de Rambouillet © Ministère de la Culture

Construit en 1374, le château de Rambouillet profitait d’un emplacement idéal pour débusquer le gibier en pleine forêt, et avait l’avantage non moindre d’être proche de Paris. François Ier (1494-1547), grand amateur de chasse, y mourut le 31 mars 1547 alors que la demeure appartenait à Jacques d’Angennes (1514-1562), son capitaine des gardes du corps. Le château continua d’abriter d’illustres membres de la famille Bourbon jusqu’à devenir propriété du fils naturel de Louis XIV, Louis-Alexandre de Bourbon (1678-1837),  puis, plus tard, résidence royale de Louis XVI (1754-1793). Il fut abandonné à la Révolution.

Quand Napoléon le visita en 1804, le château de Rambouillet nécessitait de nombreux travaux. Une première campagne fut menée par Guillaume Trepsat (1741-1813), puis, à partir de 1806, Auguste Famin (1776-1859) prit le relais et devint l’architecte en chef du château de Rambouillet.

Château de Rambouillet, cour d'honneur © chateau-rambouillet.fr
Château de Rambouillet, cour d’honneur © chateau-rambouillet.fr

De nombreux plans furent proposés au fil du temps pour sa rénovation. Au final, le château vit une aile de son corps de logis principal être abattue (cf. photo ci-dessus), à l’Est, tandis que son entrée principale fut pourvue d’un nouvel escalier.
Des transformations intérieures (aménagements circulatoires et réfections d’appartement), tout ne fut pas réalisé avant la chute de l’Empire. Et les monarques suivants firent effacer une partie de l’héritage impérial.

Subsiste de nos jours une remarquable salle de bain aux décors néoclassiques, tels que les voulait Napoléon pour ce château. ►En savoir plus sur la salle de bain de l’Empereur au château de Rambouillet

Salle de bain de l'Empereur au château de Rambouillet © Centre des Monuments nationaux
Salle de bain de l’Empereur au château de Rambouillet © Centre des Monuments nationaux

De retour de la bataille de Waterloo (18 juin 1815) qui allait mettre définitivement un terme à son empire, Napoléon passa la nuit du 29 au 30 juin 1815 au château. 
À la Restauration, il intégra à nouveau la liste civile du roi jusqu’à Louis-Philippe. Et réintégra la liste civile… impériale sous Napoléon III. Elle resta dans le giron des chefs de l’État des différentes Républiques avant d’être ouverte au public en 2009 sous l’égide du Centre des monuments nationaux. Il a fait l’objet d’une restauration de deux ans et demi et a rouvert ses portes en septembre 2017.

► Voir une vidéo du château de Rambouillet (© CMN)

Marie de Bruchard, mai 2020