Villa Eugénie – Biarritz

Partager

La Villa Eugénie fut édifiée en 1854 sur la volonté de Napoléon III. Déjà en 1807, la reine Hortense avait été séduite par la beauté de la région, mais c'est l'Impératrice Eugénie qui persuada l'Empereur d'y installer la résidence d'été de la cour impériale.
Eugénie n'était encore qu'une enfant quand elle découvrit les charmes de la côte basque en compagnie de sa mère, la comtesse de Montijo. A partir de 1835, elle y effectua de nombreux séjours pour les vacances. Cet attachement profond pour Biarritz et ses environs explique son desir, une fois devenue impératrice, de convertir la ville en un lieu de villégiature privilégié. 
 

Jusqu'en 1870, la cour impériale ne manqua que peu de rendez-vous d'été à Biarritz (en 1860 et 1869) et attira à sa suite le gotha international. La Reine Isabelle d'Espagne, le Roi de Wurtemberg, Léopold II de Belgique, les souverains du Portugal, le Prince Jérôme Bonaparte, le Prince Albrecht de Bavière, le Prince Walewski, les Princes de Metternich, le Chancelier Bismarck, les écrivains Prosper Mérimée et Octave Feuillet s'y succèdèrent au fil des années. 
Lors de ces séjours, la « Fête impériale » battait son plein : bals, feux d'artifice, excursions champêtres ou maritimes, divertissements en tout genre rythmaient les entretiens diplomatiques qui s'y déroulaient.
 
Le bâtiment construit en forme de E, hommage au prénom de l'Impératrice, fut transformé en casino sous la Troisième République, puis en hôtel. Détruit dans un incendie en 1903, il fut reconstruit et agrandi pour continuer à accueillir l'élite mondaine. En 1922, un mémorable « Bal Second Empire » présidé par le Roi Alphonse III et le Shah de Perse y ranima la magnificence du passé.

Karine Huguenaud 

Partager