Au plus près du peuple. Les voyages politiques de Napoléon III

Auteur(s) : DALISSON Rémi
Partager

Rémi Dalisson explore et analyse l’invention géniale du voyage politique comme outil de communication et de propagande employé par Louis-Napoléon Bonaparte : découvrir, conquérir la France, pour la façonner. Le développement de la presse, nationale et locale, ainsi que celui du chemin de fer en sont des leviers principaux. La chronologie et le choix des destinations sont dictés par le calendrier politique : premières années de la présidence, coup d’État, plébiscites, mariage impérial, expositions universelles, les années bouleversées par la diplomatie et les guerres limitant les voyages. Le rôle du chemin de fer est essentiel, en facilitant les déplacements, en mettant en avant la modernité et le développement industriel français, mais aussi en assurant l’adhésion d’une ville, de sa région, avec la construction d’une gare inaugurée par le chef de l’État. La scénographie se précise peu à peu, les villes et les régions rivalisant dans la richesse et la variété de leurs manifestations de soutien au chef de l’État (signalons la présence d’un index des lieux de passage bien pratique). Si ce dernier privilégie les déplacements dans les régions qui lui sont favorables au début du régime présidentiel, il n’hésite pas à « reconquérir » les régions profondément meurtries par la répression après le coup d’État, initiant la « légende d’un chef courageux », et s’assurant de la loyauté et de l’efficacité des relais de la politique impériale (préfets, sous-préfets, maires, voire notabilités locales).

Rémi Dalisson nous offre un ouvrage précis, avec des analyses en histoire politique, sociale et économique, étoffées sans lourdeur de chiffres et d’exemples nombreux, sur une pratique novatrice, durablement ancrée dans notre expérience politique. Un ouvrage essentiel, une référence pour les enseignants et les étudiants, mais qui intéressera sans aucun doute un public plus large. Ne passez pas à côté de ce livre passionnant où nous voyons aussi évoluer la France du Second Empire. (Irène Delage, mai 2022)

Au plus près du peuple. Les voyages politiques de Napoléon III

Présentation par l’éditeur

Entre 1848 et 1870, Louis-Napoléon Bonaparte, élu président de la République puis proclamé empereur, sillonne le territoire français. De Tarascon à Cherbourg en passant par Lyon, Elbeuf, Strasbourg, Angoulême, et même Alger, avec plus de 5 000 kilomètres parcourus, aucune région n’est oubliée. La mise en scène est soignée : à peine sorti du train ou du bateau, le prince-président est accueilli en fanfare par des foules en liesse, selon un protocole empêchant toute velléité d’opposition. Remise de médailles, inauguration de gares ou d’usines, visite d’hôpitaux et d’écoles, secours aux indigents et aux populations sinistrées, récits détaillés relayés dans la presse à grand tirage, rien n’est négligé pour construire la légende d’un chef d’État tout-puissant et omniprésent.
Car sous les sonneries de cloches, les bruits de troupes, de feux d’artifice, la musique des bals et des concerts se dessine un projet politique novateur et d’une redoutable efficacité reposant sur le lien direct entre le peuple et son dirigeant. Cette pratique de populisme itinérant sera reprise sans cesse après le Second Empire par des hommes politiques de tous bords, désireux d’incarner un homme providentiel.
Qui soupçonnerait aujourd’hui que le moindre candidat à l’élection présidentielle orchestrant ses déplacements en province poursuit sans le savoir une stratégie de communication inventée cent cinquante ans plus tôt par un pouvoir autoritaire ?

L’auteur

Rémi Dalisson, professeur des universités à Rouen, travaille sur les sociabilités, les politiques symboliques et les commémorations aux XIXe et XXe siècles. Il a publié de nombreux ouvrages, dont Les Fêtes du Maréchal (CNRS Éditions, 2008, prix François Millepierres de l’Académie) et Guerre d’Algérie. L’impossible commémoration (Armand Colin, 2018).

Table des matières

Sur la route
• Héritage et définition du voyage populiste
• Une intendance qui suit de « bas en haut »
• « Plus je parcours la France et plus je m’aperçois qu’on attend beaucoup du gouvernement »
• 1852, l’édifiante tournée d’un futur empereur
• Borner un pays de cocagne
• Entre contingences et idéologie

Arriver et découvrir : modernité du voyage et cérémonial des entrées bonapartistes
• Le mythique « train impérial »
• Des routes pavées de fleurs et de bonnes intentions
• Visiter les ailleurs coloniaux : incarner une France-Monde ?
• Réalités et représentations métropolitaines en Algérie
• Recevoir l’élu : conditionnement et surveillance
• Un accueil parfait : gestuelle, symboles et décors
• Écrire des mots doux au souverain
• Des foules sentimentales ?

Séjourner, parader et incarner
• Demandez le programme, demandez les acteurs
• La rhétorique du César itinérant : mobiliser et rassurer
• « La musique de la ville fait retentir ses fanfares joyeuses »
• Incarner la société idéale: religiosité miraculeuse, compassion sexuée et ordre viril
• Générosité et miracles : un émouvant thaumaturge au village
• Virilité maritale et continuité historique édifiante
• À la recherche du peuple perdu : déambuler, flatter et distraire
• Fééries et danses pour tous : une apothéose bonapartiste

Médire, dire et instrumentaliser : la pérennité du populisme itinérant
• Contestations et incidents
• Sous l’incident, l’éveil à la politique
• La mémoire : un beau roman, un belle histoire
• Le choc des images et des honneurs
• La Saint-Napoléon et le contre-voyage de 1870

L’évolution d’un modèle : uniformes, boulangisme et synthèse pétainiste
• Le « vieux soldat » : un président voyageur si peu républicain
• Le « général revanche » : voyages et coup de balai
• Le populisme modernisé du Maréchal
• L’héritage napoléonien porté à incandescence

Année de publication :
2022
Lieu et maison d'édition :
Paris, Vendémiaire
Nombre de pages :
333 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites Librairies indépendantes, ParisLibrairies.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager