Bâtir pour Napoléon. Une architecture franco-italienne

Auteur(s) : GARRIC Jean-Philippe (dir.), RABREAU Daniel (dir.), TEDESCHI Letizia (dir.)
Partager

Voici un ouvrage précieux à plus d’un titre : c’est une véritable mine d’or historiographique sur l’architecture pendant le Premier Empire, allié à une source prodigieuse d’illustrations dans cet art. Les propos des auteurs, pointus sans être rébarbatifs, ouvrent de nouvelles pistes de réflexion sur l’évolution du classicisme sous le règne de Napoléon dans des territoires très différents, en France comme en Italie, deux pays qui n’ont jamais cessé de dialoguer en matière de construction monumentale. Bâtir pour Napoléon nous permet d’interroger à plusieurs échelles ce qu’est le style Empire ; une vraie réussite éditoriale qui complète parfaitement le précédent ouvrage co-dirigé par les mêmes auteurs : L’architecture de l’Empire, entre France et Italie. Institutions, pratiques professionnelles, questions culturelles et stylistiques (1795-1815). (M. de Bruchard)

Bâtir pour Napoléon. Une architecture franco-italienne
© Mardaga 2021

Présentation par l’éditeur

Le règne de Napoléon apporte en architecture une impulsion décisive. Entre les desseins « révolutionnaires » de la fin du Siècle des Lumières et les grandes mutations urbaines du XIXe siècle, les initiatives privées et publiques s’y multiplient avec l’ambition de moderniser les villes et les territoires. L’Empire demande des palais, des monuments symboliques et commémoratifs, des équipements et de nouveaux quartiers d’habitation, mais aussi des espaces publics rénovés et des infrastructures. Il puise ses références dans l’Italie antique et Renaissance, alliant le modèle italien et la culture architecturale parisienne. Le volontarisme napoléonien, qui alimente cet idéal de réforme architectural et urbain, fait de Paris et Milan deux grands laboratoires. Mais l’entreprise se décline à toutes les échelles, touchant de nombreuses villes des deux côtés des Alpes.

Centrés sur la culture architecturale italienne et française à l’époque napoléonienne (1796-1815), les essais réunis dans ce volume dressent un bilan de cinquante ans de réflexion dans les domaines de la théorie, de l’enseignement, de la création architecturale et du décor.

À propos des auteurs
Dirigé par Letizia Tedeschi (Archivio del Moderno, Université de la Suisse italienne), Jean-Philippe Garric (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Daniel Rabreau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), l’ouvrage rassemble des textes de vingt-cinq chercheurs français ou italiens spécialistes de l’architecture, de la ville et du décor à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle.

Consulter la table des matières

Année de publication :
2021
Lieu et maison d'édition :
Bruxelles, Éditions Mardaga
Nombre de pages :
571 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites Librairies indépendantes, ParisLibrairies.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager