Cochrane vs Cthulhu

Auteur(s) : FUENTEALBA Jacques (trad.), VILLARROEL Gilberto
Partager
Cochrane vs Cthulhu
Cochrane vs Cthulhu, Gilberto Villaroel © Aux forges de Vulcain 2020

De prime abord, on voudrait avoir de la sympathie pour la jeune maison (dix ans d’existence !) Aux forges de Vulcain, ne serait-ce que parce qu’elle a un catalogue d’un éclectisme qui pourrait la faire « couler » (Cthulhu, Monstre des océans, quand tu nous tiens !) dans le milieu éditorial actuel où il est si difficile de manœuvrer sans chavirer.
Au-delà de cette bienveillance, il y a la bonne surprise de découvrir un roman « complètement barré » . Et capable de faire la passerelle inter-dimensionnelle entre le monde des mers du début XIXe s. et celui de la science-fiction lovecraftienne. À noter, entre autres, la présence inattendue mais sympathique des deux frères Champollion. 

Champollion le Jeune était fatigué. Bien que ces sdeux mains soient bandées, il essayait de les utiliser pour se frotter les paupières. il avait du mal à rester éveillé. Son frère aîné l’observait avec préoccupation.
– Oui, mais qu’est-ce réellement ? insista le capitaine Eonet.
Cette fois-ci, l’érudit n’hésita pas :
– Un Titian. Ou peut-être la créature à l’origine du mythe des Titans.
Loin de prendre peur, le capitaine continua à poser des questions :
– Et sa suite d’assassins ?
– Des formes de vies archaïques, peut-être arrivées avec lui sur notre planète, il y a des éons de cela. Ou ses créations.
– Ses créations ? répéta le lieutenant Combasteil.

Un roman pop qui demandera peut-être un effort parfois pour rentrer dans son atmosphère hybride, qui certes n’est pas exempt de quelques lourdeurs – dues essentiellement à la volonté de l’auteur de prouver qu’il a fait des recherches sérieuses sur la partie historique -, mais qui fera souffler un « grain » original et inattendu sur l’océan des romans liés à la période du Premier Empire. On saluera également la qualité de la traduction. (M. de Bruchard)

Présentation par l’éditeur

Le marin le plus audacieux de tous les temps affronte le plus grand ennemi de l’humanité !
Avril 1815. Fort boyard. Le capitaine Eonet Jubile : il vient de capturer l’ennemi numéro un de bonaparte : Lord Cochrane. Mais l’officier français n’est pas rassuré. Est-ce que le célèbre marin écossais ne se serait pas laissé prendre, afin de pénétrer la forteresse et d’y espionner les troupes de l’empereur ? Alors que commence un patient face à face entre les deux hommes de guerre, d’étranges créatures lancent un assaut sur la garnison. D’où viennent ces monstres ? Et pourquoi attaquent-elles le fort ? Et si elles annonçaient le réveil d’une bête plus ancienne encore, terrifiante, cosmique : Cthulhu ?

Avant de devenir le libérateur du Chili, Thomas Cochrane ravagea près de la moitié de la flotte française en 1809, au large de l’île d’Aix, pendant les guerres napoléoniennes. En 1815, alors que s’achève la construction de Fort Boyard, Cochrane revient dans la baie pour l’anéantir. Mais du fond de l’océan, se réveille Cthulhu, un dieu endormi qui prétend au contrôle de la Terre. 

Année de publication :
2020
Lieu et maison d'édition :
Bussy-Saint-Martin, éd. Éditions Aux forges de Vulcain
Nombre de pages :
386 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites ParisLibrairies.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager