Correspondance générale de Napoléon Bonaparte. Tome 10 : Un grand empire. mars 1810-mars 1811

Auteur(s) : NAPOLÉON IER
Partager
© Éditions Fayard, 2014

La période de mars 1810 à mars 1811 se révèle riche à plusieurs titres dans les lettres de Napoléon Ier : sur le plan intime (conflits fraternels, mariage avec Marie-Louise, …) comme sur le plan politique (renforcement d'une administration napoléonienne dans certains pays conquis, réorganisation permanente de l'armée, gestion du Domaine extraordinaire, bras de fer avec les religieux anti-concordataires…), c'est une étape essentielle, culminante de l'Empire français, à découvrir grâce à l'éclairage d'Annie Jourdan et des nombreuses notes explicatives au fil des pages de ce dixième volume. (M. de Bruchard)
 
Lire l'introduction d'Annie Jourdan, directrice de ce volume.
 
Sommaire :

Préface, Patrice Guenniffey

Introduction, Annie Jourdan

Principe d'édition, François Houdecek

Correspondance de Napoléon (mars 1810-mars 1811)

Lettres sans texte

Étude : L'instrument du règne : le Domaine extraordinaire, par Pierre Branda

Annexes
– Mesure et monnaie
– Les pays réservés de Napoléon Ier
– Cartes 
   L'Empire français divisé en 130 départements
   Les divisions militaires (1810)
   Les voies de communications en 1810-1811
   Les Balkans en 1810
   La Péninsule ibérique (Janvier-juin 1810)
   La Péninsule ibérique (juillet 1810-mars 1811)
– Chronologie (mars 1810-mars 1811), par Irène Delage
– Sources manuscrits et bibliographies
– Index de noms de personnes, par Michel Roucaud
– Index des lieux de rédaction
 
Pour mieux connaître l'ensemble du projet et découvrir les volumes précédents, cliquez ici.
La Fondation Napoléon est soutenue dans cette aventure historique par les Archives de France, la Fondation La Poste et plus d'une centaine de collaborateurs bénévoles.

Année de publication :
2014
Lieu et maison d'édition :
Paris, Fayard
Nombre de pages :
1590 p.
Pour commander :
Pour commander ou s'abonner : Commander grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites ParisLibraries.fr et  PlaceDesLibraires.fr 

Partager