Je suis le gardien du tombeau vide

Auteur(s) : DANCOISNE-MARTINEAU Michel
Partager
Je suis le gardien du tombeau vide - M. Dancoisne Martineau © Flammarion 2017

« Comme autant d’images prises sur le vif, j’ai rédigé les paragraphes précédents en laissant libre cours à ma mémoire et à mes sentiments profonds d’alors, en faisant abstraction, aussi, du temps présent. »

Le lecteur pouvait s’attendre à un récit personnel, original, dépaysant et touchant… C’est tout ça, mais pas seulement : Michel Dancoisne-Martineau nous transporte de l’autre côté de notre hémisphère européen à coups de souvenirs précis, d’anecdotes inattendues et à travers de fluides sauts et allers-retours dans le temps. Une surprise – même, et surtout – pour les passionnés de l’histoire de Napoléon : c’est l’histoire non pas de Napoléon à Sainte-Hélène mais d’un contemporain qui se laisse consciemment envoûter par le lieu historique et reculé où il vit au quotidien. Un véritable roman d’apprentissage nous est livré, via cette traversée personnelle, et on refermera ce livre en souhaitant à son personnage principal et auteur que l’aventure dure pour lui encore longtemps. (M. de Bruchard)

Présentation de l’éditeur

Que se passe-t-il dans la tête d’un garçon de dix-huit ans qui, un jour, quitte tout pour partir à Sainte-Hélène ? Et surtout, qu’est-ce qui le pousse à y rester ? La passion pour le mythe napoléonien ? L’amour de l’aventure ? L’envie de fuite peut-être ? La curiosité des îles ? Une rencontre ? Tout cela et plus encore…
À cinquante ans aujourd’hui, ce gamin devenu homme inclassable, passionné, à la fois conservateur, jardinier et bâtisseur, a construit sa carrière sur ce minuscule bout de terre britannique perdu au milieu de l’Atlantique Sud, îlot mythique dont il est devenu le consul honoraire de France. Sur ce rocher isolé, battu par des vents mauvais et des pluies sans fin, mais qui sait aussi se montrer magnifique, luxuriant, il a beaucoup vu et vécu. De cette prison des antipodes, de ce qui est la dernière résidence de Napoléon, de cet espace où la France maintient une part de son prestige, il raconte tout. Les drames, le poids du passé, les personnages, les coutumes, le quotidien, la liberté, la vérité d’une population aussi sclérosée, parfois, que sans tabous.

Lui qui a choisi de ressusciter le dernier lieu de vie de Napoléon et de ses compagnons d’exil dévoile son histoire, mais aussi notre Histoire. « Le gardien du tombeau vide » révèle d’une plume magnifique, à la fois poétique, alerte et pleine d’humour, combien son destin, chacun doit le forger. La légende vient après…

L’auteur dédicacera son ouvrage à la librairie Albin Michel, 229 bd St Germain 75007 Paris, le 11 mai de 18h à 20h.

Année de publication :
2017
Lieu et maison d'édition :
Paris, Flammarion
Nombre de pages :
280 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites ParisLibraries.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager