L’Enfant. La lingère, la comtesse et l’impératrice

Auteur(s) : SANGUINETTI Sampiero
Partager

On aborde cette théorie de l’enfant illégitime de Napoléon III et de la Castiglione au début de l’ouvrage avec circonspection, comme si c’était un roman. Mais au fur et à mesure, l’auteur, à force d’enquête sur les sources familiales qu’il possède sur ce mystérieux docteur Hugenschmidt, nous met le doute : et si c’était vrai ? Un ouvrage troublant pour les uns, convaincant pour les autres, mais qui ne laissera indifférent personne. (M. de Bruchard)

Présentation par l’éditeur

Officiellement le fils d’un employé et d’une lingère du palais des Tuileries sous le Second Empire, Arthur Hugenschmidt était aussi considéré par la rumeur comme le fils de l’empereur Napoléon III et de la sulfureuse comtesse de Castiglione. En l’absence de preuves, plusieurs historiens ont, en termes définitifs, voulu tordre le cou à cette rumeur. À partir d’archives totalement inédites, l’auteur revient sur cette histoire. Il raconte comment l’impératrice Eugénie, après la mort de son fils Louis-Napoléon, a désiré connaître le jeune Arthur dont on lui avait dit qu’il ressemblait étrangement au prince impérial. Il relate comment le jeune homme a été envoyé aux États-Unis pour y effectuer ses études d’odontologie et de dentisterie. Il révèle comment il a noué une relation de proximité avec la comtesse de Castiglione qui l’appelait « l’Enfant ». Il explique enfin comment, devenu un dentiste réputé sur la place de Paris, Hugenschmidt noua des relations d’amitié avec de nombreuses personnalités et comment en 1918-1919, il joua le rôle d’intermédiaire entre l’impératrice Eugénie et Clemenceau pour aider ce dernier à récupérer des documents importants qui l’aidèrent à négocier le retour de l’Alsace dans le giron français.
L’auteur, au fil du récit, s’interroge enfin sur les sentiments de cet homme qui, tout en restant fidèle à ses parents Hugenschmidt, dut assumer sa proximité avec l’impératrice Eugénie et le regard de ses amis Georges Clemenceau, Gaston Doumergue, Robert de Montesquiou, Lucien Daudet qui voyaient en lui le fils de Napoléon III.

Journaliste, spécialiste de la Corse et de la Méditerranée, ancien directeur d’antenne de France 3 Méditerranée et ancien rédacteur en chef du magazine télévisé Mediterraneo, Sampiero Sanguinetti est l’auteur d’une série d’ouvrages sur les thèmes de la violence en Corse, des clans et des grandes familles insulaires du Second Empire.

Année de publication :
2017
Lieu et maison d'édition :
Montacher-Villegardin, Le Charmoiset Éditions
Nombre de pages :
96 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites ParisLibraries.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager