Napoléon intime. Les trésors de la collection Bruno Ledoux

Auteur(s) : COLLECTIF
Partager

Enfin le catalogue de la plus exceptionnelle collection privée napoléonienne au monde. Grâce à la richesse de ses illustrations, cet ouvrage se lit comme si on visitait un musée virtuel nous plongeant dans la fin de l’Ancien Régime pour mieux comprendre l’art, la vie de cour du palais impérial mais également le quotidien de l’Empereur. (M. de B.)

Ci-dessous, quelques pièces de la collection Ledoux (certaines sont inédites).

INÉDIT : sabre impérial de Napoléon
Bicorne de Napoléon 1er, été 1810 ©Philippe Garcia
Portefeuille de Premier Consul © Philippe Garcia
Paire de gants en cuir ayant appartenu à Napoléon Ier © Philippe Garcia
Tasse au portrait de Marie-Louise dans son écrin. Manufacture impériale de Sèvres © Philippe Garcia
Premier portrait connu de Bonaparte (par Longhi) ©Philippe Garcia
INÉDIT : Cabaret égyptien © Camille Leprince-Jérémie Beylard/Agence Phar

Découvrir une page de l’ouvrage sur le trône de Napoléon (pdf)

Présentation par l’éditeur

Napoléon intime présente une partie de la fabuleuse et inédite collection de Bruno Ledoux, devenue en vingt ans l’une des plus importantes au monde. L’ouvrage nous invite à découvrir plus de cinq cents objets et documents consacrés à Napoléon et à la période impériale. Grâce à ces pièces extraordinaires, témoins de l’excellence de l’art français, il illustre pour la première fois la passion pour l’histoire de cet amateur éclairé.
Orfèvrerie des maîtres Biennais et Odiot, porcelaine de la manufacture de Sèvres, miniatures des plus grands peintres tels Isabey ou Augustin, manuscrits, livres aux reliures signées Bozerian, armes ou encore souvenirs historiques témoignent de manière édifiante de la politique impériale. Ainsi se côtoient des pièces d’une grande richesse, emblèmes du savoir-faire des grands artisans français, et des objets de l’intime, révélateurs du quotidien méconnu de l’Empereur.
Commenté par sept historiens de renom, cet ouvrage retrace près d’un siècle d’histoire, depuis les dernières années de l’ancien régime jusqu’à l’exil à Sainte-Hélène. Richement illustré, il répond à la curiosité du néophyte et aux attentes des amateurs d’histoire.
Jacques-Olivier Boudon, directeur de l’École doctorale d’Histoire moderne et contemporaine à l’université Paris-Sorbonne; Emmanuelle Papot, historienne de Napoléon et écrivain ; Xavier Aiolfi, historien et expert en souvenirs historiques des XIXe et XXe siècles; Pierre Branda, historien et responsable du Patrimoine et de la Fondation Napoléon ; Bernard Chevallier, ancien conservateur de la Malmaison ; Laetitia de Witt, docteur en histoire, auteur d’une thèse sur le prince Victor Napoléon ; David Chanteranne, historien et directeur de la revue Napoléon Ier.
Préface de Bernard-Henri Lévy

Année de publication :
2018
Lieu et maison d'édition :
Paris, Éditions du Seuil
Nombre de pages :
416 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites ParisLibraries.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager