Jeu de rôle au temps du Congrès de Vienne

Au lycée
Révolution / Consulat / 1er Empire
Partager

Jeu de rôle conçu et rédigé par Jean-Baptiste Gauthier, professeur agrégé d’histoire en lycée à Epinay sur Seine (93).

Jeu de rôle au temps du Congrès de Vienne
Le gâteau des rois tiré au Congrès de Vienne en 1815
© BnF, Gallica (identifiant ark:/12148/btv1b6954647z)

Principes de jeu

Possible de faire deux ou trois « congrès » dans chaque coin de la classe ; Groupes de 10 mais possible d’être plusieurs pour représenter les grandes puissances.

Découpez chaque papier, pliez et tirez au sort pour avoir votre rôle.

Négociez pour produire votre nouvelle carte de l’Europe en vous aidant des cartes de 1789 et de 1812.

Chacun de vous devra justifier son résultat en résumant ses négociations par écrit et pourquoi le résultat est satisfaisant pour lui (ou pas). Vous serez évalués collectivement selon votre sérieux à avoir suivi vos objectifs (que vous ayez réussi ou pas à les accomplir).

Vous ne pouvez tracer une frontière que si la majorité est d’accord (attention, la Russie, la Grande-Bretagne, l’Autriche et la Prusse ont deux voix car ils sont plus puissants), vous pouvez aussi voter pour supprimer un État, auquel cas son représentant est exclu du Congrès (ce qui ne veut pas dire qu’il sera mal évalué car c’est peut-être ce qui s’est réellement passé). Dans ce cas vous pouvez choisir de supprimer l’État et l’attribuer au territoire d’un autre pays, ou bien juste changer son dirigeant (dans ce cas, précisez à qui ce dirigeant sera allié par la suite).

Le jeu, règles et cartes, peut être téléchargé et/ou imprimé en format pdf ici.

Participants

  • Grande-Bretagne : vous êtes le Premier ministre Castlereagh. Votre objectif : empêcher qu’un pays domine le continent comme Napoléon a pu le faire auparavant, afin de pouvoir continuer à commercer tranquillement. Vous avez besoin de bases pour pouvoir intervenir rapidement en cas de problème aux endroits stratégiques pour votre flotte. (2 voix)
  • Prusse : vous êtes le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse. Vous ne souhaitez pas que la Pologne reste indépendante. Vous voulez avant tout être influent auprès des États Allemands, pas assez puissants pour être au Congrès, mais qui sont aussi influencés par l’Autriche, votre alliée et rivale. (2 voix)
  • Russie : vous êtes le Tsar Alexandre. Vos armées sont arrivées jusqu’en France et vous avez montré aux rois d’Europe qu’ils avaient besoin de vous pour détruire Napoléon. Malgré votre position en périphérie de l’Europe, vous voulez vous affirmer comme une grande puissance. Vous revendiquez déjà la Pologne qui menace votre frontière occidentale, mais vous avez aussi essayé d’envahir la Suède par le passé. (2 voix)
  • Autriche : vous êtes le chancelier Metternich. Vous avez comploté avec les autres rois pour enfin renverser Napoléon et vous entendez bien confirmer que ce sont les rois et non les peuples qui décident. Votre objectif est que l’Autriche reste une grande puissance et qu’aucune autre puissance ne soit trop forte pour elle, mais aussi d’éliminer tous les anciens alliés de Napoléon (Naples et la Pologne). (2 voix)
  • Portugal : vous êtes le roi Jean VI. Vous avez fui au Brésil pour échapper à Napoléon. Vous souhaitez retrouver votre royaume.
  • Espagne : vous êtes le roi Ferdinand VII, chassé par Napoléon. Vous souhaitez retrouver votre trône et vos privilèges.
  • France : vous êtes Talleyrand. Après avoir servi Napoléon, vous vous mettez au service de Louis XVIII. La France est occupée et très affaiblie, il faut faire en sorte qu’elle reste assez puissante malgré la volonté des vainqueurs de vous affaiblir. Peut-être pouvez-vous tirer profit de leurs désaccords…
  • Suède : vous êtes Jean-Baptiste Bernadotte, roi de Suède. Ancien général de Napoléon (dont vous avez épousé l’ex), vous avez été désigné par le roi de Suède, sans héritier, pour être son successeur. Vous n’avez pas hésité à trahir Napoléon et à rejoindre la coalition qui l’a battu en 1814. Votre objectif est de garder une Suède indépendante.
  • Pologne : vous êtes le prince Adam Czartoryski, vous avez habilement soutenu les Russes quand ils ont battu Napoléon en 1812 et vous espérez garder l’indépendance de votre pays en convainquant les puissances que vous leur obéirez.
  • Royaume de Naples : vous êtes Joachim Murat. Avec votre mariage avec Caroline Bonaparte, vous êtes devenu le beau-frère de l’empereur, qui vous donne ce royaume. Vous choisissez de trahir Napoléon en 1814 pour le conserver. Néanmoins, lorsque Napoléon est revenu pour les Cent-Jours, vous l’avez soutenu car vous espériez devenir roi de toute l’Italie.

Cartes à utiliser pour le jeu

Carte de l’Europe au temps de Napoléon Ier

Carte de l'Europe au temps de Napoléon © DR
Carte de l’Europe au temps de Napoléon © DR

Carte de l’Europe en 1789

Carte de l'Europe en 1789 © DR
Carte de l’Europe en 1789 © DR

Carte vierge sur laquelle placer les frontières au cours du jeu

Carte de l'Europe © DR
Carte de l’Europe © DR

mise en ligne 6 avril 2020

Partager