Le rôle de la France dans la construction des nouveaux états, par la guerre et par la diplomatie (1848-1871) : conférence d’Éric Anceau

Au lycée
IIe République / 2nd Empire
Partager

Conférence donnée le 13 novembre 2019, dans le cadre des XIXe Journée d’étude « Nouveaux programmes de Lycées » de L’ APHG Aquitaine , par Eric Anceau, agrégé, maître de conférences HDR, Sorbonne Université, membre du Centre d’histoire du XIXe siècle.

Le rôle de la France dans la construction des nouveaux états, par la guerre et par la diplomatie (1848-1871) : conférence d’Éric Anceau
Le Congrès de Paris, du 25 février au 30 mars 1856, par Édouard-Louis Dubufe, 1856
© RMN/Grand-Palais, musée de château de Versailles (site https://art.rmngp.fr)

Présentation du tableau d’Édouard-Louis Dubufe, Le congrès de Paris, du 25 février au 30 mars 1856.

Le rôle de la France dans la construction des nouveaux États par la guerre et par la diplomatie (1848-1871) Dans les nouveaux programmes de 1re qui entreront en vigueur à la rentrée 2020, la question qu’aborde cette conférence occupe une place centrale. Éric Anceau se propose de la traiter en trois temps telle qu’elle pourrait l’être devant une classe. Il partira d’une présentation du printemps des peuples 1848 et de la réaction qui l’a suivie en faisant ressortir, dans un cas comme dans l’autre, la place de la France. Il évoquera ensuite l’action de l’Empire français en faveur des nationalités (1852-1861) avant de conclure par la construction des nouveaux États contre la France (1861-1871). Conformément aux instructions officielles, l’accent sera porté sur les unifications italienne et allemande sans négliger pour autant les autres et sur trois personnalités centrales Napoléon III, Cavour et Bismarck.


 

Une vidéo mise en ligne sur la chaîne YouTube de l’Université Bordeaux Montaigne.

Partager