Napoléon III. La modernité inachevée

Auteur(s) : LENTZ Thierry
Partager

On ne s’attendrait pas forcément à voir entrer Napoléon III dans la « Bibliothèque des illustres » aux côtés de Mazarin ou encore… son oncle, qui a inauguré la collection co-créée par Perrin et la BnF. Ce n’est pas une question d’aura négative ou polémique : la collection accueille déjà une remarquable biographie de Robespierre, par Antoine Boulant, depuis cet été 2022. Quel que soit le jugement qu’on peut porter sur l’héritage de l’Incorruptible, on ne peut lui dénier l’éclat de sa personnalité et – partant – lui refuser le nom d’illustre, sans même évoquer les changements profonds ou violents que son accession au pouvoir a impliqués pour notre histoire. Or c’est justement tout ce qui manque à la réputation de Napoléon III.
Non seulement sa personnalité est perçue comme terne et fade, mais son règne, encore mal connu du public, est considéré comme une parenthèse peu glorieuse et polluée par la course à la spéculation si bien racontée par Zola.
L’ouvrage de Thierry Lentz vient remettre en mots simples et efficaces les pendules du Second Empire à l’heure de son monarque. À l’aide de l’inépuisable ressource iconographique qu’est la BnF, il illustre, précisément, Napoléon III. Il met en lumière dans son parcours les intuitions et impulsions innovantes du premier président de la République et dernier empereur des Français. Sans occulter ses hésitations et ses rendez-vous manqués. Une biographie à mettre entre les mains de toute personne voulant découvrir réellement l’importance de celui qui, pendant vingt ans, a participé à la préparation de la France aux grands défis du XXe s. (M. de Bruchard)

Lire une interview de l’auteur : « Ce qui frappe le plus, c’est la proximité du Second Empire avec notre temps »

7/10/2022 – Mise à jour : 19/10/2022

Napoléon III. La modernité inachevée
© Perrin 2022

Présentation par l’éditeur

Un portrait renouvelé de celui qui fut à la fois le premier président de la République et le dernier monarque à avoir régné sur la France.
Victime de sa légende noire, Napoléon III a longtemps été le plus méconnu et le plus mal-aimé de nos souverains. Tout juste cent cinquante ans après sa mort, l’ouvrage de Thierry Lentz revient sur cette période décisive de 1848 à 1870, où la France entre véritablement dans la modernité. À l’aide de sources inédites, conservées à la BnF et aux Archives nationales, en s’appuyant sur les mémoires de militaires et de ministres ainsi que sur les riches archives de la famille impériale, il brosse un portrait à rebrousse-poil de l’empereur, évoquant tour à tour son enfance marquée par l’exil et la défaite de son oncle Napoléon Ier, sa jeunesse aventureuse, l’élaboration de sa pensée politique, sa marche vers le pouvoir, son bilan intérieur et sa politique étrangère.
L’ouvrage est servi par une iconographie somptueuse, mettant en avant quelques-uns des trésors du patrimoine national, tels les manuscrits de Victor Hugo, d’Émile Zola, les sublimes gravures du Monde illustré ou les premières photographies de Gustave Le Gray ou de Disdéri, qui donnent à voir les visages de l’impératrice Eugénie, du prince impérial et des autres acteurs du règne. Ces œuvres, dont certaines proviennent des collections privées de Napoléon III ou de son entourage, témoignent des expositions universelles, des grands travaux parisiens du préfet Haussmann, des voyages et des fêtes officielles, mais aussi des conflits majeurs du règne, comme la guerre de Crimée et l’expédition du Mexique, sans oublier la défaite de Sedan et l’exil de la famille impériale. Tout l’art de Thierry Lentz, biographe chevronné et spécialiste incontesté des Bonaparte, consiste à faire dialoguer un texte solidement documenté avec des images rares, en offrant, en neuf chapitres parfaitement équilibrés, un panorama complet et synthétique du règne de Napoléon III, revenant sur ses réussites aussi bien que sur ses échecs.

 

Voir une interview de 3 questions à l’auteur pour Napoleonica® la chaîne (Durée : 4min39)

Année de publication :
2022
Lieu et maison d'édition :
Paris, Perrin, coll. « Bibliothèque des illustres »
Nombre de pages :
256 p.
Pour commander :
grâce à notre partenaire la Librairie Fontaine Haussmann et aux sites Librairies indépendantes, ParisLibrairies.fr et  PlaceDesLibraires.fr.
Partager