Accessoire de mode : La crinoline

Alors que l'histoire de la mode à travers les siècles montre une volonté générale d'allongement des silhouettes, tant féminines que masculines, il est pourtant des époques qui semblent échapper à cette règle, comme le Second Empire avec sa fameuse crinoline, objet de tous les excès.

L'apparition de cet accessoire de mode, permettant de rendre bouffante les jupes des robes, se fait dans les années 1830. La crinoline est alors formée de plusieurs jupons* superposés. Vers 1839, ce montage de jupons est remplacé au profit du jupon d'étoffe raidie de crin qui, au fur et à mesure des années, pour donner encore plus d'ampleur, voit le retour des jupons superposés sur la crinoline de crin.
 
Vers 1856-59, ce montage de plus en plus lourd, rendant la marche difficile, est remplacé par une cage armaturée de cerceaux métalliques souples cousus dans le tissu ou accrochés autour de la taille par un système de cordons. Le diamètre de cette cage pouvant atteindre jusqu'à 180 cm, elle devient l'une des cibles préférées des caricaturistes de l'époque.
 
Avec les années 1860, la crinoline évolue. Le volume s'aplatit sur l'avant. Et à la fin de l'Empire, elle voit son volume largement diminué, adoptant une forme conique avec coussin sur les reins.

Emmanuelle Papot (Novembre 2008)

Les termes avec * sont définis dans notre lexique de la mode